Nord Avril

  • Chaîne de vies

    Monique Vermeulin

    L'héroïne de ce roman est une chaîne en or que le destin amènera à connaître plusieurs vies.
    Tout commence dans les années 60. Un cadeau qu'offre Bronislawa à Claudine, sa petite-fille préférée. Au fil des années, le bijou changera de propriétaires. Perdu, volé, rejeté, offert, il partagera la destinée de celles et ceux qui le possèderont.

    Voilà une suite de récits qui s'attachent les uns aux autres, comme autant de maillons d'une chaîne au parcours étonnant ! L'un ne peut exister sans l'autre. L'occasion d'aborder différents traits de la société actuelle, ainsi que la fragilité et la vulnérabilité des êtres...

    Sur commande
  • Un homme a disparu...
    Ca commence comme un polar, mais ça n'en est pas un.
    Au même moment, loin du lieu de cette disparition, dans une petite station balnéaire de la Côte d'Opale, trois amis bouclent leur sac à dos. Ils préparent une randonnée de quatre jours sur les sentiers du littoral et dans les terres. L'occasion de découvrir des sites remarquables, de rencontrer des personnages pittoresques, parfois surprenants, de prendre une bonne bouffée d'air, fortement iodée...
    Et bien sûr, de faire un retour sur soi.

    Sur commande
  • "J'ai connu Aldo quand je traînais mes culottes de petit rural sur les bancs de la communale. Nos frères aînés nous avaient préparé le poli de leur bois et je le peaufinais alors avec mes camarades.
    Ecrire ces simples phrases évoque irrésistiblement le mouvement de mes genoux écorchés qui s'agitent nerveusement sous le pupitre. Un bruit de craie qui claque et crisse, une odeur de crayon gris, celle du petit voisin toiletté à la hâte, le tabac froid du mégot que notre maître portait en permanence collé à la lèvre inférieure et... l'encre violette. Tel Ganymède, l'élève chargé du service versait le fluide de la connaissance et de l'émancipation dans l'encrier de porcelaine avec tout le sérieux que demandait ce rite. C'était aussi la belle échappée, à l'heure de la sortie, et nos poursuites dans les rues de notre petit village du Quercitain."

    Sur commande
empty