• Les chants des camps de concentration sont une étonnante apparition littéraire et musicale dans l'Europe de la première moitié du XXème siècle. Étonnante quand on songe dans quel milieu elle est née et s'est développée, originale et nouvelle aussi, car aucun système carcéral de ce type, à l'exception du Goulag soviétique, n'avait existé auparavant.
    Tous ces gens internés arrivaient, néanmoins, à penser, à écrire, à composer, à jouer, choses que leurs geôliers n'avaient pas prévues et qu'ils ne purent jamais ni contrôler ni supprimer. Une littérature très importante est née de ce phénomène.
    Les origines des textes des camps sont d'abord ethniques et politiques. Les juifs et les tziganes persécutés écrivaient dans leurs langues maternelles, yiddish, rom ou manouche. Plus tard toutes les langues furent représentées.
    L'origine politique se ressent également. Les communistes, par exemple, ont des chants de marche et de défilés ouvriers.
    Ce qui frappe c'est que malgré l'abrutissement et la destruction des personnes, que beaucoup de textes décrivent, la plupart des textes ont une strophie finale ouvrant sur l'espoir.

  • Martin luther - 43 chants

    Yves Keler

    Sur commande
  • Martin

    Yves Kéler

    "Chants d'assemblée et de choeur Harmonisés à quatre voix pour orgue et choeur par Yves Kéler et Danielle Guerrier Koegler Textes originaux rassemblés, mis en français et commentés par Yves Kéler Ouverture, par le pasteur David Brown et Guylène Dubois Préface du pasteur Alain Joly Avant-propos d'Édith Weber Ce recueil regroupe, pour la première fois, les 43 paraphrases françaises de chorals de Martin Luther, strophiques, versifiées, rimées, très fidèles aux intentions du Réformateur (ce qui n'est pas le cas des quelques rares textes figurant dans d'autres recueils français), et chantables sur les mélodies traditionnelles bien connues.
    Il se veut un volume fonctionnel pour le chant des fidèles, avec des harmonisations à 4 voix destinées aux organistes pour accompagner l'assemblée lors des cultes et des messes. Il s'adresse également aux prédicateurs soucieux de trouver un choral pour illustrer les thèmes abordés chaque dimanche, aux organistes pour accompagner l'assistance et aux chefs de choeur pour diriger le choeur paroissial. Pour quelques harmonisations écrites en fonction des possibilités de l'orgue et, dans quelques rares cas, difficilement chantables (tessiture trop élevée ou trop grave, intercalation du texte à plusieurs des parties), ce volume propose des renvois à des versions de remplacement plus conformes au chant avec mélodies planant souvent à la partie supérieure où elles sont plus nettement perceptibles. Ce livre de chant fait suite, sous une forme plus maniable, à l'ouvrage d'Yes Kéler, Les 43 chants de Martin Luther, Sources et commentaires, paru dans la collection des « Guides musicologiques », s'adressant plus particulièrement aux théologiens, pasteurs, hymnologues, chefs de choeur, organistes, historiens des mentalités et sensibilités religieuses, présente des exégèses très fouillées pour les 43 textes (sources des paroles, sources des mélodies, circonstances en fonction du temps liturgique..., renseignements très pratiques pour le choix de la liturgie, des cantiques et des chorals lors du culte et même des strophes appropriées). Recueil oecuménique par excellence."

    Sur commande
  • Le culte

    Yves Keler

empty