• lorsque la mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de mack bolan, elle ignorait une chose : au viêt-nam, ses copains avaient surnommé mack bolan, le tireur d'élite, l'exécuteur.
    la vengeance de mack bolan était simple et féroce : tuer. tuer. tuer. il dévalisa une armurerie, déroba une carabine marlin 444. et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent. le canon d'un très grand pistolet, au bout duquel était vissé un silencieux, se colla au front du jeune homme. - ne bouge pas. entre. referme la porte. le jugement dernier était arrivé.


  • L'Exécuteur n'avait pas intérêt à attendre que les assaillants décident de se montrer. Pour savoir à qui il avait affaire, c'était à lui de les pister et de les surprendre là où ils avaient orchestré leur embuscade. Il allait retourner le piège que les pourris avaient, tendu contre lui. Tout simplement ! La Mafia a brisé sa vie... Il brise la Mafia. Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, L'exécuteur. Sa vengeance était simple et féroce : tuer. Habité de sa haine, Mack Bolan commença alors sa croisade meurtrière contre la Mafia. De New York à Chicago, de Palerme à Hong Kong, partout où la Mafia a instauré son régime de corruption et de meurtre, elle trouvera sur son chemin : l'exécuteur.

  • Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, l'exécuteur. La vengeance de Mack Bolan était simple et féroce : tuer, tuer, tuer. Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... Morello l'Ordure n'avait pas usurpé son nom. Même les "amici" avaient songé à le supprimer. Mais son rôle dans la main- mise sur les réserves pétrolières de Cleveland - centre économique des États-Unis - le rendait très précieux à la Mafia... Seul Bolan oserait s'attaquer à cet homme sauvage dont les pipe-lines charriaient autant de pétrole que de sang humain...

  • Lorsque la mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de mack bolan, elle ignorait une chose : au vietnam, ses copains avaient surnommé mack bolan, le tireur d'élite, l'executeur la vengeance de mack bolan était simple et féroce : tuer, tuer, tuer.
    Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine marlin 444. et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... un véritable ouragan allait s'abattre sur la paisible ville de seattle : la mafia avait soigneusement préparé un coup gigantesque. pour la première fois, bolan sentit qu'il n'était plus maître de la situation. son instinct de guerrier l'avertissait que le désastre était proche.
    Il lui fallait agir vite, très vite. chez l'exécuteur aussi, l'ouragan montait...

  • Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, L'Exécuteur. La vengeance de Mack Bolan était simple et féroce : Tuer. Tuer. Tuer. II dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... Pendant le Carnaval une pagaille monstre règne à New Orleans. Le vieux capo avait décidé d'en profiter pour se débarrasser des jeunes loups de la Mafia et de faire place nette. Mais il n'avait pas compté avec l'Exécuteur, le vrai Roi du Carnaval...

  • Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, l'exécuteur. La vengeance de Mack Bolan était simple et féroce : Tuer. Tuer. Tuer. Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... Avec un petit bruit sec, la baie vitrée se brisa. Un sifflement traversa la pièce et aussitôt le visage du garde qui tenait Joey, le petit truand, explosa. II y eut un nouveau bruit sec et, cette fois, ce fut le mafioso au téléphone qui fit un bond, puis s'affaissa dans un bain de sang. Joey tremblait dans le silence revenu. Il avait eu beaucoup de chance... Maintenant tout le monde le savait, L'Exécuteur était à Hawaii.

  • Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... Mack Bolan persuadé qu'il pouvait les liquider tous, s'était leurré au début de sa longue guerre contre la Mafia. Maintenant, il savait qu'une extermination totale était impossible. Mais il pouvait frapper à la tête. C'était d'ailleurs la solution la plus simple, ici à New York. Saigner le monstre. Le saigner à blanc...

  • Mack bolan localisa le pourri au moment où celui-ci faisait demi-tour sur le seuil de la porte.
    Le tueur ne l'avait pas encore vu, et jurait entre ses dents en triturant son téléphone portable. il allait appuyer sur la touche " appel ", quand il découvrit la sombre silhouette du guerrier, fusil à pompe bien en vue. le russe eut un haut le corps, fit le geste de saisir son arme... et mourut. lorsque la mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de mack bolan, elle ignorait une chose : au viêt-nam, ses copains avaient surnommé mack bolan, le tireur d'élite, l'exécuteur.
    Sa vengeance était simple et féroce : tuer. habité de sa haine, mack bolan commença alors sa croisade meurtrière contre la mafia. de new york à chicago, de palerme à hong kong, partout où la mafia a instauré son régime de corruption et de meurtre, elle trouvera sur son chemin : l'exécuteur.

  • Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'offrirent... Nashville : pays de la musique, soixante millions de dollars de bénéfice par an. Les gros bonnets de la Mafia s'y refont une santé. Et quoi de plus facile qu'une cargaison de came pour tous ces dingues de la Pop ? Carls Lyons, un fédé, vieil ami de Mack Bolan, disparaît après s'être infiltré parmi les trafiquants. Les fédéraux sont au pied du mur. Seul l'Exécuteur peut gagner ce Hit-Parade macabre...

  • Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, L'exécuteur. La vengeance de Mack Bolan était simple et féroce : Tuer. Tuer. Tuer. Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent... On lui avait tendu un piège. Bolan le savait. Il savait aussi que les gens d'en face, un véritable commando, n'étaient pas des simples tueurs de la Mafia. Ils avaient à leur tête quelqu'un qu'il connaissait bien, un soldat du Vietnam comme lui, un Exécuteur. Et Mack Bolan était seul...

  • Lorsque la Mafia avait provoqué la mort de la mère, du père et de la soeur de Mack Bolan, elle ignorait une chose : au Viêt-nam, ses copains avaient surnommé Mack Bolan, le tireur d'élite, L'EXECUTEUR.
    La vengeance de Mack Bolan était simple et féroce : TUER. TUER. TUER. Il dévalisa une armurerie, déroba une carabine Marlin 444. Et, seulement habité de sa haine, il commença sa croisade meurtrière. Alors, les portes de l'enfer s'ouvrirent. Partout sur le réseau routier d'Atlanta, les trente tonnes fonçaient, convergeant vers le même poit. Là où Bolan allait porter un coup fatal au capo régional. La fréquence radio de la police crépitait furieusement.
    Les gros-culs avaient berné les flics qui partaient dans la direction opposée. Les alliés de l'Exécuteur avaient fait preuve de courage et d'astuce, mais les mafiosi étaient de vrais professionnels, armés jusqu'aux dents.

empty