Robert Laffont

  • À une époque où l'identité masculine parait vacillante, noyée dans l'uniformisation générale, réduite à des faits biologiques ou à des concepts psychanalytiques, Jacqueline Kelen ose s'interroger sur l'éternel masculin.
    Un éternel masculin nourri de mythes héroïques, de chevaliers et de troubadours, d'enchanteurs et d'esthètes, d'hommes sauvages, d'hommes de coeur et de courage, de séducteurs défiant Dieu, de " ravis ", de fous et de rois magnifiques. Un livre somptueusement écrit, avec force et poésie, stimulant pour tout homme conscient de son devoir d'homme et source de désir pour toutes les femmes; car elles rêvent de ces êtres mythiques ou, comme l'écrit l'auteur, de cet homme chimérique qui seul donne envie parce qu'il appelle au large et à l'imprévisible.
    Un livre de grande culture, traversé par plus de soixante-dix mythes masculins, dont Jacqueline Kelen propose une nouvelle lecture, parfois surprenante et toujours passionnée.

    Sur commande
  • Pourquoi un ouvrage sur l'amitié, sujet vieux comme le monde ? Aujourd'hui le panorama a changé.
    L'amitié tend à occuper une place prépondérante dans les rapports entre femmes, entre hommes et femmes et même entre ex-partenaires amoureux, ainsi que dans la vie professionnelle. Ces liens d'amitié, débarrassés du désir, plus durables et plus harmonieux, plus lucides que ceux de la passion, sont à la fois remèdes aux éclopés de l'amour et ouvertures sur une alliance sans perdant ni gagnant, d'où sont exclus la peur et les jeux du pouvoir.
    L'histoire et l'actualité privilégient les couples célèbres et les grandes (ou petites) amours. C'est à la fois pour réparer cette injustice et pour découvrir de nouveaux modes de relations humaines que Jacqueline Kelen a mené l'enquête, en recueillant et en analysant de nombreux témoignages d'hommes et de femmes, connus ou non. L'amitié accompagne tous les âges et toutes les étapes de l'existence, mais on peut dire qu'elle est signe de maturité et qu'elle repose sur le partage de l'essentiel.

    Sur commande
empty