Christian Bourgois

  • Les Deux Tours, deuxième partie du Seigneur des Anneaux, poursuit le récit des aventures de Frodo et de ses compagnons, lancés dans leur périple en Terre du Milieu. Avec Merry et Pippin, le lecteur plonge dans les batailles entre les Orques et les Cavaliers du Rohan, avant de rencontrer l'Ent Fangorn ; avec Aragorn, Gimli et Legolas, il assiste incrédule au retour de Gandalf ; avec Frodo et Sam, il suit Gollum le long des chemins périlleux qui mènent vers le royaume du Mordor, le seul lieu où l'Anneau pourrait être détruit.

    Cette nouvelle traduction prend en compte la dernière version du texte anglais, les indications laissées par J.R.R. Tolkien à l'intention des traducteurs et les découvertes permises par les publications posthumes proposées par Christopher Tolkien.

    Ce volume contient 16 illustrations d'Alan Lee, entièrement renumérisées, d'une qualité inégalée, ainsi qu'une carte en couleur de la Terre du Milieu.

  • Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des Anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier, et donné vie à la fantasy moderne, en racontant les aventures de Frodo et de ses compagnons, traversant la Terre du Milieu au péril de leur vie pour détruire l'Anneau forgé par Sauron, le Seigneur des Anneaux. Mais depuis quelques années, de nombreux lecteurs français et francophones souhaitaient qu'une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), prenne en compte la meilleure version du texte anglais (débarrassé de ses coquilles depuis 2004) ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J.R.R Tolkien, proposées par son fils Christopher.
    C'est chose faite aujourd'hui, grâce à la nouvelle traduction du Seigneur des Anneaux, réalisée par Daniel Lauzon, qui a pu suivre, pour la première fois, toutes les indications laissées par l'auteur à l'intention des traducteurs du Seigneur des Anneaux. Dans le droit fil de sa retraduction du Hobbit en 2012, reconnue par les lecteurs de Tolkien comme la nouvelle traduction de référence, Daniel Lauzon a prêté une attention particulière au dynamisme du texte, à son énergie, aux différentes « voix » des personnages (on entend Gollum et Gandalf comme pour la première fois !), et veillé à rendre toute la poésie des chansons que comporte Le Seigneur des Anneaux.

  • Depuis sa publication en 1954-1955, Le Seigneur des Anneaux a enchanté des dizaines de millions de lecteurs dans le monde entier. Pourtant, cela fait quelques années que des lecteurs français et francophones réclament une nouvelle traduction, quarante ans après la première (1972), qui prenne en compte la version la plus à jour du texte anglais ainsi que toutes les découvertes permises par les publications posthumes de J. R. R Tolkien, proposées par son fils Christopher Tolkien. C'est chose faite aujourd'hui.
    La deuxième partie a pris fin alors que Frodo, piqué par Araigne, a été capturé et que son compagnon Sam désespère de le sauver pour continuer leur quête. Cette dernière partie raconte les stratégies de Gandalf et de Sauron, le Seigneur des Anneaux, jusqu'à la catastrophe finale et la fin de la grande Guerre de l'Anneau, à laquelle participent Aragorn, le futur Roi du Gondor, et ses compagnons Gimli le Nain, Legolas l'Elfe, Merry et Pippin les Hobbits, tandis que Gollum est appelé à jouer un rôle inattendu.
    Ce troisième volume parvient à un équilibre parfait entre le souffle épique, l'émotion suscitée par les situations extrêmes, et les moments de contemplation de cet univers sorti de l'esprit de J.R.R. Tolkien, père fondateur de la fantasy moderne et inspiration directe pour Harry Potter et Game of Thrones.

  • Premier récit publié par J.R.R. Tolkien, en 1937, cette histoire, inventée par l'auteur pour ses propres enfants, rapporte les aventures de Bilbo, un jeune Hobbit, héros malgré lui lancé en quête d'un trésor gardé par un dragon, en compagnie de Nains et du magicien Gandalf. Bien que destiné initialement à la jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs adultes, par son suspense, ses coups de théâtre, son humour, sa poésie. mais aussi parce qu'il introduit le lecteur dans un monde inventé par Tolkien, la Terre du Milieu, qui sert de décor à la plupart de ses récits (dont Le Seigneur des Anneaux) ; et parce qu'il présente des personnages appelés à connaître une grande postérité, dont les Hobbits, Gandalf et. l'Anneau.

    Cette édition est servie par une nouvelle traduction, assurée par Daniel Lauzon, traducteur reconnu des oeuvres de J.R.R. Tolkien depuis douze ans. Cette traduction inédite respecte les particularités du texte, son jeu avec les registres (du plus léger, au début du récit, vers des moments plus sombres, annonçant Le Seigneur des Anneaux qui prendra sa suite), la musicalité des chansons et des poèmes. Daniel Lauzon a également retraduit les noms anglais en respectant les indications données par Tolkien dans le Guide to the Names.
    Ce livre sera donc une redécouverte pour de nombreux lecteurs de Tolkien, qui ne juraient que par Le Seigneur des Anneaux et Les Enfants de Húrin, (roman qui a connu un grand succès en 2008). 75 ans après sa publication (en 1937 en anglais), on entend enfin la voix du Hobbit !

    1 autre édition :

  • Publié quatre ans après la mort de j.
    R. r. tolkien (en 1973), le silmarillion raconte la création de l'univers du seigneur- des anneaux, dans des textes auxquels tolkien travailla pendant près de soixante ans, porté par l'espoir de parvenir à achever ce récit des jours anciens et à le publier en même temps que le seigneur des anneaux dont il forme l'arrière-plan et explique nombre d'allusions énigmatiques et fascinantes. on trouvera donc, aux côtés du silmarillion - qui relate la lutte des elfes et de morgoth pour les silmarilli, les joyaux fabriqués par fëanor, et les conséquences dramatiques de cette guerre pour les elfes -, un récit de la création du monde (ainulindalë), l'histoire de la chute de l'ile de núme-nor, une description des anneaux du pouvoir qui éclaire directement le seigneur des anneaux et de nombreuses informations sur les langues elfiques.

  • Suivez Tuor dans les sentiers dérobés de la cité de Gondolin, construite par les Elfes pour échapper au dieu Morgoth, alors que leur aveuglement orgueilleux et la trahison de Meglin menacent de la détruire. Lorsque Morgoth lancera ses armées menées par des dragons et des Balrogs, le dernier espoir tiendra peut-être à l'enfant né de Tuor et de l'Elfe Idril.
    Illustré par Alan Lee, ce livre est composé des versions successives de l'histoire de Gondolin présentée par Christopher Tolkien : découvrez le monde de la Terre du Milieu avant Le Seigneur des Anneaux et Le Hobbit, d'une richesse que Le Silmarillion ne nous fait qu'entrevoir.
    Ce volume contient 8 illustrations originales en couleurs d'Alan Lee, artiste acclamé pour ses représentations du Seigneur des Anneaux et des Enfants de Húrin.
    « Jamais nous n'aurions osé rêver de voir ce texte publié. Parmi ses trois grands contes - avec Les Enfants de Húrin et Beren et Lúthien, La Chute de Gondolin, c'est, pour beaucoup d'adeptes de Tolkien, le Saint Graal. Cette belle histoire relate l'ascension et la chute d'un grand royaume elfique, des millénaires avant les événements du Seigneur des Anneaux. » Shaun Gunner, The Tolkien Society « Une pépite écrite en 1917 par le père de la fantasy alors qu'il était en convalescence, au lendemain de la bataille de la Somme.
    L'affrontement le plus sanglant de la Première Guerre mondiale lui inspira ce régit guerrier. » Le Point

  • La publication des Enfants de Húrin, qui est sans doute la dernière parution d'un inédit de Tolkien, constitue un événement aussi important que celle du Seigneur des Anneaux en 1954, et elle a été accueillie comme telle par des centaines de milliers de lecteurs américains et européens en avril dernier - six mois après, le livre figure toujours dans les meilleures ventes. Seuls les vrais « fans » de Tolkien ont lu des textes tels que Le Silmarillion ou L'Histoire de la Terre du Milieu ; Les Enfants de Húrin s'adressent en revanche aux millions de lecteurs du Seigneur des Anneaux, qui retrouveront le souffle de ce roman dans l'histoire de Túrin, fils de Húrin, héros humain qui cherche sa place parmi les Elfes et les Hommes dans un monde en guerre ; trompé par le destin, il achèvera son existence de manière spectaculaire et tragique. Se déroulant quelques milliers d'années avant Le Seigneur des Anneaux, et annonçant les aventures de Frodo, Aragorn et de leurs compagnons, ce récit fera découvrir le passé de la Terre du Milieu aux lecteurs qui ne connaissent que le plus célèbre roman de Tolkien. Dans le cadre d'un accord mondial, les ayants droit de Tolkien publient le premier ouvrage posthume de JRR Tolkien depuis la parution posthume du Silmarilion en 1977. Présenté pour la première fois dans son intégralité et de façon indépendante, le conte épique qu'est Les Enfants de Húrin réunira les fans du Hobbit et du Seigneur des anneaux, qui y retrouveront elfes et hommes, dragons et nains, ainsi que les riches paysages et personnages propres à l'univers de Tolkien. Commencé en 1918, Les Enfants de Húrin était un des grands contes sur lesquels Tolkien a travaillé toute sa vie durant, bien qu'il n'ait jamais pu en voir le résultat publié. Si l'histoire semble familière à de nombreux fans du fait des extraits et des références qui y sont faites dans nombre de ses autres textes, on a longtemps pensé qu'elle demeurerait un conte inachevé. A présent recomposée par Christopher Tolkien, qui a consciencieusement rassemblé les travaux de son père à partir de différents manuscrits qu'il avait laissé, ce livre constitue l'aboutissement d'un effort continu de 30 ans pour porter le travail de Tolkien à la connaissance d'un large lectorat. Christopher Tolkien: « Depuis longtemps, il me semble fondamental de présenter la version longue qu'a faite mon père des Enfants de Húrin dans un volume indépendant, avec sa propre couverture et un minimum d'intervention éditoriale. Il était surtout important d'en faire un récit continu, sans trous ni interruptions, à condition de ne pas trahir ni inventer, et ce malgré l'état inachevé dans lequel il a laissé certaines parties de son texte. » Déjà dessinateur des cartes qui figurait dans l'édition originale du Seigneur des anneaux il y a plus de cinquante ans, Christopher Tolkien a créé pour cette édition une nouvelle carte particulièrement détaillée. Le livre sera de plus agrémenté d'illustrations d'Alan Lee, à la fois en couverture et dans le coeur du volume, qui est l'illustrateur de Bilbo le Hobbit et de l'édition du centenaire du Seigneur des anneaux. Il a également remporté l'Oscar du meilleur film designer pour l'adaptation cinématographique du Seigneur des anneaux. Victoria Barnsley, éditrice chez Harper Collins : « Le caractère épique des aventures, la tragédie, la fidélité amicale et l'héroïsme sont des traits caractéristiques des talents d'écriture de Tolkien. Ce récit, aussi dramatique et puissant que pouvait l'être Le Seigneur des anneaux, peut à présent être lu et apprécié tel que Tolkien le souhaitait à l'origine. Les Enfants de Húrin seront sans aucun doute une révélation pour des milliers de fans autour du monde. »

  • Avec ce nouveau livre de J. R. R. Tolkien, édité par son fils Christopher Tolkien, découvrez l'histoire d'amour qui est coeur du monde du Seigneur des Anneaux !
    Des milliers d'années avant Bilbo et Frodo, avant Gandalf et l'Anneau, un homme et une Elfe tentent de vivre un amour interdit par la rivalité entre leurs peuples et se lancent dans la plus grande des aventures en Terre du Milieu : reprendre un Silmaril au terrible dieu Morgoth. Traversant mille périls, ils parviendront à la forteresse du maître de Sauron, où l'Elfe Lúthien montrera que le plus grand des héros de Tolkien est une héroïne, qui inspirera à son tour l'amour d'Aragorn et Arwen, dans Le Seigneur des Anneaux.
    Magnifiquement illustré en couleurs et en noir et blanc par Alan Lee, illustrateur du Seigneur des Anneaux, des Enfants de Húrin, artiste oscarisé pour son travail de conception des films de Peter Jackson, ce texte a été écrit en 1917, alors que Tolkien rentre du front pendant la Première Guerre mondiale - il a participé à la bataille de la Somme. Il est présenté par Christopher Tolkien, qui raconte le monde d'avant les Hobbits et l'Anneau, et qui rappelle comment est née cette histoire d'amour et d'aventures, reflet de l'histoire de ses propres parents, Edith et J. R. R. Tolkien.
    Cette édition contient plusieurs versions de l'histoire, peu connues des lecteurs du Hobbit, du Silmarillion et du Seigneur des Anneaux.

    Sur commande
  • La Formation de la Terre du Milieu présente le « vrai » Silmarillion tel que J.R.R. Tolkien l'a conçu dans les années 1920-1930, bien avant d'écrire Le Seigneur des Anneaux, dont il forme le décor. La Formation de la Terre du Milieu est un volume crucial puisque l'on y trouve non seulement la version « authentique » du Silmarillion - racontant la création du monde, l'apparition des dieux et des Elfes, les premières batailles et l'histoire de héros comme Túrin -, mais aussi des cartes en couleur ou en noir et blanc absolument inédites en français, accompagnées d'un commentaire éclairant, complétées par des chronologies et des textes historiques sous forme d'annales. L'écriture de ce quatrième volume de l'Histoire de la Terre du Milieu, à la fois épique et romanesque, témoigne de la maturité à laquelle sont parvenues les légendes de Tolkien, dix ans après les premières versions publiées dans Le Livre des Contes Perdus puis les poèmes des Lais du Beleriand. Même si L'Histoire de la Terre du Milieu se situe dans leur continuité, ce livre peut être lu seul, pour profiter des véritables trésors qu'il contient - dans une langue magnifiquement rendue en français par Daniel Lauzon.

    John Ronald Reuel Tolkien est né de parents anglais le 3 janvier 1892 à Bloemfontein (Afrique du Sud) et a vécu toute sa vie en Angleterre. Après avoir servi pendant la Première Guerre mondiale, il s'engage dans une brillante carrière universitaire à Oxford et devient l'un des plus grands philologues de son temps. Mais il doit surtout sa reconnaissance à son extraordinaire oeuvre de fiction : Bilbo Le Hobbit (1937), Le Seigneur des Anneaux (1954-1955) et Le Silmarillion (1977), ainsi qu'à des textes inachevés rassemblés dans l'Histoire de la Terre du Milieu. John Ronald Reuel Tolkien s'est éteint à l'âge de 81 ans, le 2 septembre 1973.

  • John Howe, illustrateur de référence de J. R. R Tolkien, entraîne le lecteur dans un voyage inoubliable à travers la Terre du Milieu, de Bag End au Mordor, dans un cahier de croquis richement illustré, composé de dessins encore jamais vus, d'anecdotes et d'une réflexion sur la Terre de Milieu.
    La Terre de Milieu a été cartographiée, les voyages de Bilbo et Frodo tracés et étudiés mais elle demeure un espace sauvage. Les chemins inexplorés dépassent de loin ceux dans lesquels J. R. R Tolkien a eu le temps de déambuler.
    A Middle-Earth Traveller propose une promenade à travers la Terre du Milieu de J. R. R Tolkien, présentant non seulement les lieux centraux aux histoires de l'auteur, mais également ceux qui se trouvent juste au-dessus de la colline ou au-delà de la ligne d'horizon. Les événements présents dans les livres de J. R. R Tolkien sont explorés : les batailles des différentes époques qui font déjà presque partie de la légende à l'époque du Seigneur des Anneaux, les royaumes perdus et anciens mythes, mais également des lieux seulement mentionnés : Kingdoms of the Far North et les terres au-delà des mers.
    Des croquis qui ont un air d'instantané sont associés aux observations de John Howe à propos des livres de Tolkien et des souvenirs de son séjour en Terre du Milieu lorsqu'il travaillait aux côtés de Peter Jackson à la réalisation des trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit.
    Alliant des travaux conceptuels destinés au film, des oeuvres existantes et beaucoup de nouvelles illustrations et croquis produits exclusivement pour le livre, A Middle-Earth Traveller emporte le lecteur dans un voyage unique et inoubliable à travers les paysages magiques de J. R. R Tolkien.
    A Middle-Earth Traveller est un court texte contenant 240 dessins au crayon et une quarantaine d'illustrations en couleurs.

  • Premier récit publié par J.R.R. Tolkien, en 1937, cette histoire, inventée par l'auteur pour ses propres enfants, rapporte les aventures de Bilbo, un jeune Hobbit, héros malgré lui lancé en quête d'un trésor gardé par un dragon, en compagnie de Nains et du magicien Gandalf. Bien que destiné initialement à la jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs adultes, par son suspense, ses coups de théâtre, son humour, sa poésie. mais aussi parce qu'il introduit le lecteur dans un monde inventé par Tolkien, la Terre du Milieu, qui sert de décor à la plupart de ses récits (dont Le Seigneur des Anneaux) ; et parce qu'il présente des personnages appelés à connaître une grande postérité, dont les Hobbits, Gandalf et. l'Anneau.

    Cette édition est servie par une nouvelle traduction, assurée par Daniel Lauzon, traducteur reconnu des oeuvres de J.R.R. Tolkien depuis douze ans. Cette traduction inédite respecte les particularités du texte, son jeu avec les registres (du plus léger, au début du récit, vers des moments plus sombres, annonçant Le Seigneur des Anneaux qui prendra sa suite), la musicalité des chansons et des poèmes. Daniel Lauzon a également retraduit les noms anglais en respectant les indications données par Tolkien dans le Guide to the Names.
    Ce livre sera donc une redécouverte pour de nombreux lecteurs de Tolkien, qui ne juraient que par Le Seigneur des Anneaux et Les Enfants de Húrin, (roman qui a connu un grand succès en 2008). 75 ans après sa publication (en 1937 en anglais), on entend enfin la voix du Hobbit !

    Cette édition illustrée associe le meilleur de Tolkien (sa fantaisie, son inventivité, les Elfes et les Hobbits) avec le talent du meilleur illustrateur de son oeuvre. C'est ainsi qu'Alan Lee est reconnu par tous ? y compris de son ami et compère John Howe, avec qui il a obtenu un Oscar comme directeur artistique sur la trilogie du " Seigneur des Anneaux " de Peter Jackson ? comme le plus grand artiste inspiré par le monde de Tolkien. Les magnifiques illustrations en couleur proposées ici rendent compte de toutes les façons de l'oeuvre : les moments contemplatifs (la découverte de la Terre du Milieu), les péripéties haletantes, ainsi que la bataille épique qui clôt l'aventure de Bilbo.

    Sur commande
  • Dix ans après les Contes Perdus, traduits par Adam Tolkien, le petit-fils de l'auteur, la parution des
    Lais du Beleriand poursuit la série de L'Histoire de la Terre du Milieu qui permet au lecteur français
    de suivre la naissance de l'univers de J.R.R. Tolkien. Ce troisième volume, réclamé depuis
    longtemps par les lecteurs posait des problèmes de traduction très particuliers en raison du
    caractère poétique des textes qu'il rassemble. L'association d'une traductrice spécialisée en poésie
    et d'un traducteur spécialiste de Tolkien a permis de résoudre ces difficultés et de présenter un
    texte exceptionnel.
    L'Histoire de la Terre du Milieu parvient à un moment crucial de la création de la mythologie de
    J.R.R Tolkien. Le lecteur découvre des poèmes essentiels, rapportant les histoires de Túrin et de
    Lúthien, deux héros centraux du Silmarillion et des Contes Perdus. Le Lai des enfants de Húrin
    raconte la vie tragique de Túrin Turambar ; le Lai de Leithian (présenté ici en édition bilingue)
    décrit la quête du Silmaril par Beren et Lúthien et leur face à face avec Morgoth. Ce volume
    comporte également un texte de C.S. Lewis sur le Lai de Leithian ainsi que des poèmes
    fragmentaires (Fuite des Noldoli, Lai d'Eärendel et Lai de la Chute de Gondolin) auxquels Le
    Silmarillion fait régulièrement allusion mais que les lecteurs francophones n'avaient jamais pu lire.
    A l'instar des autres volumes, le commentaire et les explications de Christopher Tolkien encadrent
    les textes de son père pour décrire l'évolution de l'Histoire des Jours Anciens, qui constituent le
    décor du Seigneur des Anneaux.

    Sur commande
  • La Route Perdue et autres textes, cinquième volume de L'Histoire de la Terre du Milieu, présente le monde de Tolkien tel qu'il apparaît en 1937, lorsque commence la rédaction du Seigneur des Anneaux. Le lecteur découvrira non seulement le mythe " atlante " décrit dans La Chute de Numenor et dans l'étonnante Route Perdue, mais aussi la Quenta Silmarillion (une nouvelle version du livre repris par Tolkien tout au long de sa vie, accompagnée d'une carte), plusieurs poèmes inédits, ainsi que de nouvelles Annales du Valinor et Annales du Beleriand. Les Etymologies, qui brossent un tableau complet de la création linguistique de Tolkien au moment où naît son oeuvre maîtresse, aideront à comprendre le sens de nombreux noms et mots elfiques.

  • Succès planétaire, texte fondateur d'un imaginaire repris maintes et maintes fois dans tous les domaines de l'expression artistique, "Le Seigneur des Anneaux" reste une oeuvre inclassable. Tolkien surprend, dérange, fascine, parce qu'il dessine autour de Frodo le Hobbit un univers aussi nouveau que le genre littéraire qui l'accompagne. Vincent Ferré propose ici de partir à la rencontre de ce monde mystérieux et de son énigmatique créateur. Genèse du récit, résonances linguistiques et littéraires, perspectives philosophiques et morales, c'est toute la cohérence d'une épopée unique qui s'en trouve à nouveau révélée. A la fois simple et précis, accessible et fouillé, "Sur les rivages de la terre du milieu" ravira les connaisseurs et tous ceux qui se sentent prêts à succomber au pouvoir de l'Anneau.

  • Le Hobbit est le premier récit publié par J.R.R. Tolkien, en 1937. Inventée pour ses enfants, cette histoire raconte les aventures de Bilbo, lancé en quête d'un trésor gardé par un dragon, en compagnie de Nains et du magicien Gandalf. Bien que destiné initialement à la jeunesse, ce texte a également enchanté des générations de lecteurs adultes. L'un des intérêts du Hobbit est qu'il introduit le lecteur dans monde inventé par Tolkien (la Terre du Milieu), décor de la plupart de ses récits, et qu'il présente des personnages appelés à connaître une grande postérité, dont les Hobbits, Gandalf et. l'Anneau.
    Cette édition est un beau livre, en raison du nombre élevé d'illustrations : photographies de Tolkien et de sa famille, reproductions de manuscrits et de cartes, magnifique cahier d'illustrations. cette dimension attirera d'autres types de lecteurs et de curieux, qui vont découvrir le texte par l'adaptation cinématographique de P. Jackson - en deux volets, 2012 et 2013. Ce livre aurait donc pu paraître sous le titre « Le Hobbit illustré », mais Christian Bourgois Éditeur publie déjà des éditions illustrées du Hobbit par Alan Lee, ce qui a conduit à conserver le titre anglais - Le Hobbit annoté.
    Il ne s'agit pas pour autant d'une édition savante : l'introduction et les notes de Douglas Anderson apportent surtout un éclairage sur des passages du texte, et les mettent en relation avec des épisodes de la vie de l'auteur. Le texte de Tolkien demeure bien central. Par rapport aux autres éditions du Hobbit (ou de Bilbo le Hobbit) en français, cette édition comporte une particularité supplémentaire, et décisive.
    Réalisée à partir de l'édition anglaise corrigée du texte de Tolkien (débarrassé de nombreuses coquilles en 1995), cette traduction du Hobbit annoté comporte, surtout, une nouvelle traduction (depuis longtemps attendue !) du Hobbit. Cette traduction inédite respecte les particularités du texte : son jeu avec les registres (du plus léger, au début du récit, vers des moments plus sombres, annonçant Le Seigneur des Anneaux qui prendra sa suite), la musicalité des chansons et poèmes ; mais, plus généralement, la traduction est débarrassée de toute lourdeur, et retrouve le dynamisme et l'entrain du texte anglais.
    Ce livre sera une redécouverte pour de nombreux lecteurs de Tolkien. On peut ajouter une remarque particulière sur les noms : les lecteurs qui apprécient Tolkien - le succès des Enfants de Húrin en 2008 a montré leur intérêt, sans parler même de la sortie du film de P. Jackson - seront heureux de découvrir que les noms anglais ont été retraduits en respectant les indications données par Tolkien dans le Guide to the Names, et en cohérence avec les volumes suivants dont Daniel Lauzon a assuré la traduction.
    Daniel Lauzon est en effet un traducteur reconnu des oeuvres de J.R.R. Tolkien : les premiers volumes ont paru en 2006, mais son travail avec V. Ferré remonte à l'année 2000, pour les premières réalisations.

    Sur commande
  • Cette nouvelle édition de faërie, établie par vincent ferré, contient - outre " du conte de fées ", oú tolkien expose sa conception du merveilleux, lestrois nouvelles" feuille, de niggle ", " le fermier gilles de ham " et " smith de grand wooton " ainsi qu'une introduction de christopher tolkien - des textes de j.
    R. r. tolkien réunis pour la première fois : " le retour de beorhtnoth ", dialogue (encore inédit en français) sur la guerre et l'héroïsme, dans la lignée de la poésie anglaise médiévale, accompagné de réflexions de tolkien qui font écho au seigneur des anneaux ; " mythopoeia ", véritable art poétique et texte fondamental pour comprendre tolkien ; enfin, une traduction révisée des aventures de tom bombadil (accompagnée du texte anglais), précédée d'une importance introduction de j.
    R. r. tolkien, qui intègre ce recueil dans le cycle de la terre du milieu.

  • Ce livre constitue une aide irremplaçable, rédigée de la main de Tolkien, pour comprendre son univers et Le Seigneur des Anneaux, qui ont tous deux pour origine l'amour de Tolkien pour les langues qu'il inventait.
    Publié avec l'aide du Tolkien Estate et de Christopher Tolkien, illustré par Alan Lee, cet ouvrage est unique en son genre. Le lecteur trouvera dans ce "dictionnaire étymologique" elfique l'explication de nombreux noms et le point de départ de bien des récits imaginés par Tolkien. Il suivra l'évolution d'une langue "vivante" et saisira mieux l'importance dune langue dont la création a accompagné et guidé la naissance du Seigneur des Anneaux.

  • " Ce livre a pour support les lettres, le journal et d'autres documents laissés par le professeur J.
    R. R. Tolkien, ainsi que les souvenirs de sa famille et de ses amis.
    Tolkien lui-même n'aimait guère l'idée d'une biographie. Ou plutôt il lui déplaisait qu'on l'emploie comme une forme de critique littéraire. " Je tiens fermement, écrivit-il un jour, que retracer la vie d'un écrivain est une manière fausse et entièrement vaine d'approcher son oeuvre. " Cependant il se rendait certainement compte que la remarquable popularité de son oeuvre rendait hautement probable la parution d'une biographie après sa mort, et il semble même qu'il s'y soit quelque peu préparé, car pendant les dernières années de sa vie il a joint des notes explicatives et divers commentaires à un certain nombre de vieilles lettres et de manuscrits.
    Il écrivit aussi quelques pages de souvenirs d'enfance, et on peut croire qu'il espérait que ce livre ne serait pas tout le contraire de ce qu'il aurait souhaité.
    En l'écrivant, j'ai voulu raconter l'histoire de la vie de Tolkien en évitant toute évaluation critique de son oeuvre d'imagination. En partie par respect pour ses opinions, et aussi parce qu'il me semble que la première biographie d'un auteur n'est pas nécessairement le meilleur endroit pour porter des jugements littéraires qui refléteraient, après tout, le tempérament du critique tout autant que celui de son sujet.
    J'ai tout de même essayé d'indiquer quelques-unes des influences littéraires et autres qui ont infléchi l'imagination de Tolkien, dans l'espoir de jeter quelque lumière sur ses livres. " Humphrey Carpenter, Oxford, 1976.
    Cette nouvelle édition (2002), revue et augmentée, contient des photographies de J. R. R. Tolkien, un index détaillé inédit en français, ainsi qu'une mise à jour de la bibliographie des oeuvres de Tolkien.

  • J.
    R. r. tolkien, créateur de la terre du milieu et de l'univers du seigneur des anneaux, de bilbo le hobbit et du silmarillion, fut l'auteur de l'une des correspondances les plus prolifiques du xxe siècle. pendant soixante ans, il écrivit à ses éditeurs, à sa femme et à ses enfants, à ses amis (c. s. lewis, w. h. auden, pour les plus célèbres) ainsi qu'aux admirateurs de ses livres. ces lettres constituent un portrait fascinant et plein de nuances de l'homme sous toutes ses facettes - comme conteur, père, universitaire à oxford, croyant et observateur du monde moderne - et relatent la genèse de ses oeuvres magistrales.
    Ce volume éclaire de manière irremplaçable le génie créateur de j. r. r. tolkien et l'extraordinaire architecture, pensée et prévue dans ses moindres détails, du monde du seigneur des anneaux.

    Sur commande
  • Faerie

    J.R.R. Tolkien

    " je me propose de parler du conte de fées, non sans me rendre compte de la témérité de pareille entreprise.
    La faërie est un territoire dangereux, qui renferme maintes chausse-trapes pour les imprudents et des culs-de-basse-fosse pour les présomptueux. et je puis bien compter au nombre de ceux-ci, car si j'aime les contes de fées depuis que j'ai appris à lire, et que j'y ai bien souvent songé, je ne les ai pas étudiés d'un point de vue professionnel. je n'ai guère été qu'un explorateur vagabond (ou un intrus) dans le pays, plein d'émerveillement mais non de savoir.

    . il est pourtant certaines questions auxquelles celui qui doit parler des contes de fées doit être prêt à répondre ou à tenter de répondre, quoi que les gens de faërie puissent penser de son impertinence. par exemple : que sont les contes de fées ? quelle en est l'origine ? je tenterai de fournir des réponses à ces questions ou tout au moins les suggestions de réponses que j'ai pu glaner - principalement dans les contes mêmes, dans les quelques-uns que je connais parmi la multitude de ceux qui existent.
    " j. r. r. tolkien.

    Sur commande
  • Suivez les traces de frodo et de Sam dans leur épopée à travers les monts Brumeux et les Marais des Morts vers Orodruin. Accompagné Aragorn dans son périple vers la grande cité de minas Tirith. Découvrez l'endroit ou Gandalf livra bataille aux Balrog sur le Pic de Zirak Zigil.

empty