Artege

  • Fatima

    Yves Chiron

    Un livre sur les apparitions à l'occasion du centenaire des apparitions de Fatima en 1917 avec des documents inédits et une interview du pape émérite Benoît XVI.

    À l'occasion du centenaire des apparitions de la Vierge Marie à Fatima en 1917, ce nouveau livre offre un récit complet des événements, à partir des préparations (les apparitions de l'Ange en 1916) jusqu'à aujourd'hui.
    Le livre d'Yves Chiron s'appuie sur les études les plus sérieuses consacrées à Fatima. Il se fonde surtout sur la Documentac´a´o Cri´tica de Fa´tima, 15 volumes publiés entre 1992 et 2013 et qui sont inédits en français.
    Après la mort de deux des voyants, Francisco en 1919 et Jacinta en 1920, et après la reconnaissance des apparitions en 1930, Lucia, devenue religieuse, a continué sans relâche à faire connaître le message spirituel de Fatima. Le dernier grand acte de cette histoire fut, le 13 mai 2000, la béatification de Francisco et de Jacinta et la révélation du « 3e secret de Fatima » par Jean-Paul II. Cette révélation a fait controverse, certains estimant que tout n'avait pas été révélé et qu'il restait un « 4e secret » relatif à la crise de l'Église. Yves Chiron a interrogé sur ce sujet le pape émérite Benoît XVI. Il publie sa réponse, inédite.

  • Il y a comme un tabou, hermétiquement caché, dans l'Eglise de France, un terrible non-dit, sorte de secret de famille, qui ne devrait pas même être pensé, évoqué dans les presbytères par quelques silences gênés, des points de suspension et tout au plus chuchoté à demi-mot : en bien des diocèses comme dans de nombreuses communautés religieuses, la situation, humaine principalement, ne sera plus tenable bien longtemps, au moins selon le mode d'organisation actuel ! "Pourquoi ?" est alors la question que posent inévitablement les jeunes générations quand ils découvrent, sans y croire tout à fait, l'histoire récente de l'Eglise en France.
    "Pourquoi cette chute brutale, pourquoi une telle débandade, en si peu de temps, soixante ans à peine ?", interrogent-ils. Ce livre est l'occasion de porter sur la situation de l'Eglise catholique un double regard, à la fois lucide et confiant : oui, la France, évangélisée depuis si longtemps pourrait à terme devenir totalement déchristianisée. Mais parce qu'à la différence de ses voisins, il y a dans l'Eglise de France des ferments de vitalité qui annoncent la possibilité d'un renouveau, ce bilan chiffré de la triste situation de l'Eglise est aussi un acte d'Espérance !

  • Évoquer l'Ordre de Malte, c'est évoquer 1000 ans d'histoire.
    Cette histoire nous concerne tous, chrétiens ou non, car elle nous a façonnés. Elle se confond bien souvent, au cours des siècles, avec l'histoire des grands maîtres de l'Ordre de Saint-Jean de Jérusalem, qui prendra l'appellation de Rhodes puis de Malte. La plupart de ses grands maîtres sont incontournables et l'auteur a voulu relater la vie des plus remarquables. Il relate la manière dont ils ont façonné l'Ordre pour qu'il vive et s'épanouisse encore aujourd'hui pleinement.
    Mais d'autres personnages de cet Ordre millénaire apparaissent parmi ces figures historiques. En premier lieu Notre-Dame qui tient une grande place dans la spiritualité maltaise et aussi quelques figures comme Gabriel de La Ferté, de guerriers, de marins comme Chambray ou Saint-Tropez, de savant comme Dolomieu et d'artistes, comme Caravage et Mattia Preti ou encore Etienne Yamamoto, remarquable amiral japonais. Cet ouvrage est une clé d' accès à un ordre mystérieux qui fascine toujours autant.

  • Le 10 décembre 1848, le prince Louis-Napoléon Bonaparet est élu président de la République française. L'ambiguïté de cette élection reflète le trouble des électeurs. La politique de l'empereur sera condamnée par le pape Pie IX, les français catholiques devront choisir leur camp...

  • Une école politique affirme sans sourire que le repos dominical est désuet voire néfaste en ces temps de crise économique.Or l'analyse des conséquences sociales de l'extension de l'ouverture des magasins le dimanche, démontre que cela nourrirait précisément les moteurs de la crise mondiale que nous traversons. Examinant les conséquences les plus concrètes comme les effets à long terme, Michel Fauquier appelle à une réflexion qui ne soit pas menée au nom des seuls impératifs économiques, mais qui prenne en compte le véritable intérêt humain.

  • Sommet de Lisbonne, novembre 2010. La décision des chefs d'État et de gouvernement alliés d'adopter un nouveau concept stratégique et une réforme de la structure de l'Otan projette l'Alliance Atlantique dans la prochaine décennie.

    Depuis vingt ans, l'Alliance n'a en réalité cessé de s'adapter à son environnement : opérations menées sur trois continents, accueil des pays de l'ancien bloc de l'Est, invention d'un dialogue avec l'Union Européenne ou les Nations-Unies, nouvelles procédures opérationnelles, modification radicale de son organisation ou réponses aux questions nouvelles comme la cyberdéfense, le terrorisme ou la défense anti-missile.

    En mutation permanente, le domaine d'action de l'Alliance Atlantique va bien au-delà de la relation entretenue avec la France.
    Les enjeux liés à l'OTAN sont bien plus intéressants que ce prisme réducteur, et il est temps de comprendre enfin comment s'est transformé ce qui n'était encore récemment qu'un héritage de la guerre froide.

    Cet ouvrage novateur et rigoureux décrit précisément cette formidable adaptation. Il trouve le ton juste qui permet sans complaisance de comprendre les permanences, de distinguer les évolutions, de pointer les lacunes et de situer les perspectives.C'est la synthèse la plus complète à ce jour sur l'OTAN, cet acteur incontournable des relations internationales contemporaines.
    L'auteur, spécialiste reconnu de la question, adopte un ton pédagogique qui répondra aux attentes et aux interrogations du citoyen comme du professionnel.

  • D'une lecture aisée, cet ouvrage analyse l'apport des temps modernes à la construction de l'Europe au travers de l'étude de moments décisifs où l'histoire de cette Europe s'est nouée. Tour à tour, sont ainsi étudiés la série des ébranlements qui ont accompagnés l'entrée de l'Europe dans la modernité (conflit entre la science et la foi, défi du protestantisme), ainsi que le passage d'une logique de puissance (Espagne au XVIe siècle, France au XVIIe) à une logique d'équilibre. Est ensuite abordée l'histoire de ces deux derniers ébranlements majeurs que furent pour l'Europe la Révolution française, puis le règne éphémère mais meurtrier des grands totalitarismes qu'enfanta le premier XXe siècle. Après ce parcours historique, l'auteur dresse les raisons d'espérer dans notre monde contemporain. Plusieurs oeuvres d'art majeures, des textes et des documents essentiels qui ont fait date dans l'histoire européenne accompagnent le lecteur dans sa découverte du patrimoine européen et lui permettent de prolonger la réflexion ouverte. Cet ouvrage, loin de prétendre clore la discussion sur les origines de la construction européenne, veut au contraire la nourrir à la façon d'une propédeutique à une réflexion personnelle ou à des études supérieures.

empty