Chère Amazonie, querida Amazonia ; exhortation apostolique post-synodale Chère Amazonie, querida Amazonia ; exhortation apostolique post-synodale
Chère Amazonie, querida Amazonia ; exhortation apostolique post-synodale Chère Amazonie, querida Amazonia ; exhortation apostolique post-synodale
 / 

Chère Amazonie, querida Amazonia ; exhortation apostolique post-synodale

À propos

« L'Amazonie bien aimée se présente au monde dans toute sa splendeur, son drame et son mystère ». C'est par ces mots que commence l'exhortation apostolique post-synodale, Querida Amazonia, qui fait suite au synode des évêques qui s'est tenu à Rome du 6 au 27 octobre 2019.Le pape François y partage ses « rêves pour l'Amazonie », dont le sort doit concerner tout le monde car cette terre est aussi « la nôtre ». Il y formule « quatre grands rêves » : que l'Amazonie « lutte pour les droits des plus pauvres», « préserve cette richesse culturelle », « préserve jalousement l'irrésistible beauté naturelle », et enfin, que les communautés chrétiennes soient « capables de se donner et de s'incarner en Amazonie ».À travers ce texte, le pape prolonge les grands thèmes de son pontificat, en faveur de cette terre emblématique, image de la beauté de la Création et de l'ingratitude des hommes.

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur le christianisme

  • EAN

    9791033609902

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    153 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pape François

  • Naissance : 17-12-1936
  • Age : 84 ans
  • Pays : Argentine
  • Langue : Espagnol

Fils d'un cheminot d'origine italienne, Jorge Mario Bergoglio naît et grandit à Buenos Aires. Il étudie la philosophie et enseigne la littérature. Ordonné prêtre en 1969, il poursuit ses études de théologie, discipline qu'il enseignera plus tard. Pendant des années, il gravit les marches du clergé argentin, avant d'être ordonné évêque, archevêque puis cardinal par Jean-Paul II. Le 13 mars 2013, après deux jours de débats, le conclave réuni au Vatican le désigne comme le successeur de Benoît XVI. Il devient alors le premier pape jésuite, le premier originaire du continent américain et le premier à prendre le nom de François, en hommage à saint François d'Assise, et à son engagement pour les pauvres et pour la paix.

empty