Le livre du repentir
 / 

Le livre du repentir

Traduction ABU SOLEYMAN AL-KAABI  - Langue d'origine : ARABE (SYRIE)

Résumé

Cette épitre est tirée de la « Somme théologique » d'Ibn Taymiyya (Majmu' al-fatawa). L'illustre Cheykh damascène aborde ici la question de l'absolution et du repentir (tawbah) en Islam en se basant sur les paroles prophétiques et les versets du Coran. Le repentir, dit-il, consiste à « regretter ce qui a été fait et se résoudre à ne plus jamais s'en rendre coupable. Ce regret implique à son tour trois dispositions : la conviction que cette action était mauvaise, en éprouver de la répulsion et l'associer à un sentiment négatif ». Mais au-delà de la simple définition auxquels d'autres auteurs se sont consacrés, Ibn Taymiyya passe ici en revue toutes les questions délicates soulevées par ce concept, car le repentir, explique-t-il, s'applique à des niveaux plus ou moins profonds de transgression et de péché, selon qu'il s'agisse d'une déficience de la « volonté ou de la croyance ». Enfin, l'auteur se penche sur les mauvaises conceptions du repentir élaborées par les différentes doctrines de l'Islam. Il revient pour cela sur les erreurs de compréhension du « péché » et réfute de manière catégorique le concept d'infaillibilité attribué, selon les doctrines, aux saints, aux imams ou même aux simples croyants.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782919734252

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    114 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    14 cm

Rayons : Religion & Esotérisme > Islam > Théologie / Pratiques > Doctrine / Courants / Controverses

Ibn Taymiyya

Taqiyyu Dîn, Ahmad Ibn Taymiyya est né en 1263 à Harran, en Syrie. Taymiyya est le nomde lamère de son père. Théologien, exégète coranique et éminent juriste hanbalite, il est connu pour son conservatisme très poussé, par son refus de toute innovation en matière de pratique religieuse. Sur certaines questions théologiques et juridiques, il s'opposait aux érudits de son époque. Il représente la principale référence du wahhabisme et du salafisme ; on le surnomme Shaykh Al-Islam. Il a laissé un grand recueil de consultations juridiques Fatâwâ. Parmi ses disciples, le célèbre jurisconsulte hanbalite, Ibn Qayyimal-Jawziyya et Ibn Kathîr le non moins célèbre exégète et traditionniste. Ilmourut en prison en 1328 à Damas.

empty