L'ombre des années sereines
 / 

L'ombre des années sereines

À propos

«Je te parle d'une ville qui a disparu. Une ville qui n'existe plus. Ce n'est pas l'Atlantide. Non. Ce n'est pas une chimère. Tu peux très bien la situer sur une carte. Elle existe encore pour un tas de gens. Mais, pour moi, elle s'est évaporée comme la fumée d'une Bastos. Elle a longtemps habité mon ventre. Et puis, d'un coup, elle a disparu.»

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782915291247

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Poids

    150 g

  • Distributeur

    Serendip

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Olivier Martinelli

Olivier Martinelli est né en 1967. Il vit à Sète, dans le sud de la France. Il s'est débrouillé comme il a pu avec la littérature jusqu'au jour où il est tombé sur un bouquin de John Fante. Le hasard a bien fait les choses. C'était Rêves de Bunker Hill. Il a réalisé ce jour-là qu'un écrivain pouvait lui parler, toucher son coeur avant sa tête. C'était il y a longtemps. Depuis, Martinelli éparpille ses textes dans des revues et des recueils collectifs. Il a publié chez Poussière Éditions un roman, Fanzine (2006) ainsi qu'un recueil de nouvelles En face de Préguise (2007) et, aux Éditions Singulières, le roman D'or est leur silence (2009).ÿIl déteste les chanteurs engagés autant que les écrivains à message et a acquis une méfiance primitive envers les gens brillants. Travailleur acharné, il n'aime pas les dilettantes. S'il écrit, c'est dit-il « parce que j'ai pas le choix ». Mais il est bien possible qu'il ne dise pas toute la vérité. Il est bien possible qu'il écrive pour devenir riche et célèbre et, si ça arrive un jour, il pense qu'il l'aura bien mérité.

empty