A l'ombre des majorites silencieuses ou la fin du social A l'ombre des majorites silencieuses ou la fin du social
A l'ombre des majorites silencieuses ou la fin du social A l'ombre des majorites silencieuses ou la fin du social
 / 

A l'ombre des majorites silencieuses ou la fin du social

À propos

Il s'agit du premier ouvrage qui dans le troisième quart du vingtième siècle analyse la transformation de la démocratie et de la politique. Après avoir été fait de lutteurs, d'électeurs, de sociaux, de consommateurs les masses absorbent toute l'électricité du social et du politique et la neutralisent en retour. Et l'auteur d'ajouter : la masse est caractéristique de notre modernité, à titre de phénomène hautement implosif. Éditions antérieures de ce texte : première publication 1978 (aux éditions Les cahiers d'Utopie), parution en livre de poche (1983, Denoël), réédition chez Sens&Tonka en juin 1997.

Rayons : Littérature générale > Œuvres classiques

  • EAN

    9782910170431

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    90 Pages

  • Longueur

    24 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Poids

    160 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Jean Baudrillard

Jean Baudrillard (27 juillet 1929-6 mars 2007)est un théoricien de la société contemporaine, connu surtout pour ses analyses des modes de médiation et de communication de la post-modernité, bien que la portée de son oeuvre se soit étendue à travers le temps à des sujets plus variés et parfois liés aux événements (ou non-événements) contemporains, et présentés comme tels par l'ensemble du système médiatique (qui dépasse les simples médias) comme la consommation, les relations de couples, la compréhension sociale de l'Histoire à travers des commentaires sur le SIDA, le clonage, l'affaire Rushdie, la première guerre du Golfe et les attaques contre le World Trade Center.

empty