Michel Nedjar ; le chantier des consolations Michel Nedjar ; le chantier des consolations
Michel Nedjar ; le chantier des consolations Michel Nedjar ; le chantier des consolations
 / 

Michel Nedjar ; le chantier des consolations

À propos

Une rétrospective au MAHJ en 2016 (Musée d'Art et d'Histoire du Judaïsme à Paris), une « introspective » au LaM en 2017 (Musée d'art moderne, contemporain et brut de Villeneuve d'Ascq) : à soixante-dix ans, Michel Nedjar accède enfin à une reconnaissance institutionnelle dans son pays natal. En Allemagne, en Autriche et aux États-Unis, voilà trois décennies que cet artiste atypique fascine nombre de conservateurs de musées et de collectionneurs particuliers. En Suisse aussi : Jean Dubuffet y présenta certaines oeuvres dès 1981 (Collection de l'Art Brut à Lausanne). Et dans le n°16 des Cahiers de l'art brut, l'écrivain Roger Cardinal, inventeur du concept d'Outsider art, célébrait déjà cet artiste stupéfiant.
Né dans une famille mi-polonaise, mi-algérienne, dont quelques membres échappèrent à l'holocauste durant la Seconde Guerre mondiale, Michel Nedjar a suivi un apprentissage de tailleur. Mais il a vite préféré réaliser des films, des dessins, des peintures, ainsi que d'étranges poupées. Autodidacte et globe-trotter, son oeuvre protéiforme, expérimentale, a maille à partir avec certaines pratiques chamaniques universelles. Considéré à présent comme un artiste « contemporain », il n'en demeure pas moins infiniment sensuel, et parfois expressioniste. Tout son univers fait la part belle à l'instinct, à la transe, et plus que tout à l'Humain.
Collectionneur également, traqueur de trésors d'art populaire et d'oeuvres d'Art brut, il effectue régulièrement des donations à des collections publiques, contribuant ainsi à une meilleure connaissance de créations alternatives.
Curieux et cultivé, sensible et libre, Michel Nedjar raconte ici les étapes de son existence, de communautés hippies en ateliers intimes. Il décrit la fabrication et les thèmes de son oeuvre ainsi que la nature de ses collections. Évoquant aussi le monde qu'il arpente - de l'ïle de Pâques au Japon en passant par le Mexique ou l'Inde - il définit magnifiquement, les liens entre les hommes, le nécessaire amour, la puissance de la mémoire, celle des rêves, le rôle de l'art et sa définition, la force des émotions, le charme de certains accidents, l'importance de la transmission, la permanence de la vie... Autant de mots très précieux, pour les amateurs d'art, comme pour tous les croqueurs de vie.

Si Michel Nedjar, depuis peu, raconte volontiers les grandes lignes de son parcours, l'historienne d'art qui l'accompagne dans ces entretiens le fréquente depuis trente ans. Aussi ces confidences exceptionnelles permettent-elles d'aborder pleinement et intimement les mécanismes de la création, et ceux de l'existence, à travers le cheminement intense d'un créateur exceptionnel.

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

  • EAN

    9782884532068

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    152 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    14.1 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    254 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty