L'air cicatrise vite
 / 

À propos

Le monde est peuplé d'ombres, les nôtres pour la plupart. Nous le traversons, nous déchirant dans l'air qui se referme si vite derrière nous. Notre existence est une succession de disparitions, celles de nos gestes, de nos respirations, de nos mots. Tout ce que nous formulons est immédiatement effacé. Nous n'avons d'appui sur rien, coincés à l'intérieur de ces disparitions, incapables de rien retenir. L'air cicatrise vite est un livre fantomatique, Jean-Louis Giovannoni est allé en chercher la trace dans ses carnets inexploités, écrits entre 1975 et 1985. On y retrouve les obsessions fragmentées présentes dans Garder le mort (1975), Les mots sont des vêtements endormis (1983), ou Ce lieu que les pierres regardent (1984), mais ici hissées à un point de transparence inédit. Il s'agit de trouver un lieu, un espace respirable. Le monde est plein de son plein, s'engouffre partout, dans nos vides, nos insuffisances, et tout est invisible et nous hante, jusqu'au silence. On voudrait tendre les bras, les autres sont toujours dehors, toujours trop loin, et même les objets sont des absences, même les objets rêvent à notre place. On cherche à tenir bon, contre les murs, contre la multitude évanouie qui s'agite en nous, nous repousse et nous contient, sans identité. Et pourtant nous ne disparaissons pas dans cette fluidité de la perte qui nous échappe, il reste notre présence dans l'air malgré les disparitions successives de nos agitations de vivre ; « seule la perte laisse des traces. »

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9782877042017

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    64 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

Infos supplémentaires : Broché  

Jean-Louis Giovannoni

Jean-Louis Giovannoni est né à Paris en 1950. Il est l'auteur de plus d'une vingtaine de recueils de poésie, de prose et d'essais. Très tôt, il a fondé et dirigé, avec Raphaële George, Les Cahiers du double de 1977 à 1981. Il a été membre du comité de rédaction de Nouveau Recueil de 2005 à 2007. Il exerce la profession d'assistant social dans un hôpital psychiatrique dans la région parisienne.

empty