Méchamment les oiseaux
 / 

Méchamment les oiseaux

À propos

« On a compris que la modernité photographique, urbaine le plus souvent, des oiseaux de Sylvain Girard, n'est pas seulement un geste esthétique majeur, une belle signature plastique mais aussi un acte de courage car ils s'inscrivent à rebours de toute la tradition franciscaine des gentils, des jolis, des innocents oiseaux. Aucune sensiblerie chez lui. Pas de lamento. Pas de lyrisme. L'oiseau pour lui n'est pas un objet poétique au sens où Audiberti entendait le mot, et le méprisait ; il voulait parler de la poésie attendue, apprise, facile, sentimentale, celle comme il disait qui est de « l'ordre du chat, de la lune et du violon », celle qui relève de cette « poet-poeterie », dont avec son ami Georges Perros, goguenard et pouffant de rire, il se moquait gentiment. » (Marc Le Gros)

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Arts et spectacles > Arts de l'image > Photographie

  • EAN

    9782868180681

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    48 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    20 cm

Infos supplémentaires : Illustré   Broché  

empty