Réminiscences

À propos

Se souvenir c'est chuter dans le passé. Je me suis souvenu de l'atelier d'Alain Jullien Minguez, lorsqu'il travaillait sur Icare; cette mémoire s'imposa à moi comme un centre de gravité... Un mot qui s'invite dans la réminiscence. La chute d'Icare est donc la réminiscence de nos vies passées. Me souvenant de sa mort, sa vie me ramena à la mienne et j'ai ainsi commencé un seul et long texte : Cartes postales découpées dans ce voyage de l'âme réminescente ! Au fur et à mesure de l'écriture les mots maculèrent des souvenirs à peine secs, qui n'ont peut-être jamais existé. Dont il n'a jamais été le témoin. En des voltiges icariennes des souvenances se sont éparpillées en chutant dans ce livre ; comme le peintre aux doigts oranais, tel son perpétuel Icare, j'ai chuté moi aussi pour me taire... Pour taire les origines de nos histoires faites de ruelles enchevêtrées, dont nous étions les frères, seulement. Dans cet oubli du souvenir, lui seul ne saura jamais de Qui est fait le silence. Seul le poète sait se taire... susurrement.



Rayons : Littérature générale > Poésie

  • EAN

    9782851573810

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    1.4 cm

  • Poids

    206 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mandin

MANDIN est un poète contemporain qui cherche à innover et à présenter chaque fois de nouvelles idées. Il épate avec sa beauté linguistique qui prend des couleurs et des saveurs, qui filtrent l'âme. Il dresse un pont émouvant entre le créateur et ses lectrices et bien sûr ses lecteurs. La dilution c'est une continuité et un enrichissement. Car rien ne se perd tout se transforme comme disait le philosophe grec Lucrèce. Dans la dilution
et dans les essences des choses résident des lumières du savoir. Qui nous éclairent. Et qui illuminent les sentiers battus dans le monde.

empty