Pour une éthique clinique dans le cadre judiciaire
Pour une éthique clinique dans le cadre judiciaire
 / 

Pour une éthique clinique dans le cadre judiciaire

À propos

Les travailleurs sociaux et les cliniciens qui exercent dans le cadre de la justice sont amenés à rencontrer les jeunes les plus déstructurés, au fil des accidents de leur parcours.
Face à la violence de ces adolescents qui errent dans la confusion de leurs repères, la dimension clinique s'impose dans les prises en charge éducatives : cela implique que l'adolescent ne doit pas être mis en position d'objet passif de la justice, mais de sujet actif de son histoire, qu'il se sache partie prenante de son devenir.
En privilégiant le patient travail avec chacune de ces familles, l'auteur s'attache à ce que ces adolescents " en éclats " se repèrent dans leur propre vie, pour pouvoir un jour trouver leur place dans un monde habité de liens, de mémoire et de projets.
Le propos met l'accent sur la nécessité d'un nouage structurant autour de la Loi - loi sociale et loi symbolique - pour que l'articulation de la clinique et du judiciaire prenne sens pour ces jeunes, qui, sans le savoir, en appellent à la loi.

Sommaire

Clinique et judiciaire: entre intime et collectif - De la réalité des faits à la réalité psychique - La crise d'adolescence: s'arracher d'une complétude infantile - De la demande du juge à la demande du jeune - Une éthique clinique dans le cadre judiciaire - Entre nouveaux dispositifs et dispositions nouvelles

Rayons : Sciences humaines & sociales > Psychologie / Psychanalyse > Psychologie branches et domaines

  • EAN

    9782849221501

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    50 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    10 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    63 g

  • Distributeur

    Pollen

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Danièle Epstein

Psychologue et psychanalyste, Danièle Epstein a travaillé de nombreuses années à la Protection Judiciaire de la Jeunesse à Paris, sur ordonnance des juges des enfants ou des juges d'instruction. Au sein d'équipes éducatives de centres fermés en foyers de semi-liberté, puis en milieu ouvert, elle a contribué à la prise en charge de mineurs suivis dans le cadre de mesures d'assistance éducative ou de mesures pénales. Elle est l'auteur de nombreux articles dont " L'appétit de vivre... à en mourir ", in Anorexies, 2010.


empty