Les aveux du roman
Les aveux du roman
 / 

À propos

L'histoire n'a pas le monopole de la compréhension des événements passés.
Il faut aussi compter sur le roman au XIXe siècle, qui ne se contente pas de relater des événements figés, mais qui dévoile les rouages intimes et les passions de ses personnages : nous voyons désormais les individus traversés par les conflits.
Et cela chez Balzac, Stendhal, Hugo ou encore Anatole France.
D'où une vision négative du bourgeois dans ces romans, due à la transition complexe entre l'Ancien Régime et une société issue de la Révolution.
Avec Les Misérables, Hugo, croyant au progrès, va restituer aux Français l'entièreté de leur histoire nationale après 1793.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782829302374

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    63 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    85 g

  • Distributeur

    L'harmattan

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty