Peut-on encore sauver l'Eglise ?
 / 

Peut-on encore sauver l'Eglise ?

Traduction ERIC HAEUSSLER  - Langue d'origine : ALLEMAND (SUISSE)

À propos

Depuis l'élection du pape François, l'Église catholique semble touchée par un vent de renouveau. Mais la crise qu'elle connaît reste sans précédent en Europe : manque de prêtres, départ massif de fidèles, scandale de la pédophilie des clercs, rigorisme moral, autoritarisme, oecuménisme insuffisant. Küng va aux causes profondes de cette situation : le système romain a fait son temps. Juridisme, cléricalisme, méfiance envers la sexualité humaine, méfiance à l'égard de la science, goût du secret, résistance à une véritable autocritique : n'en jetez plus ! Il propose aussi une série de remèdes pour « guérir » l'Église catholique, car le mal ne lui paraît pas mortel : des réformes pour être plus fidèle à l'Évangile, et non pour faire plaisir à l'esprit du temps - puisque c'est une crainte de l'institution.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Religion & Esotérisme > Religion généralités > Religion et société

Rayons : Religion & Esotérisme > Christianisme > Christianisme généralités > Histoire du christianisme

  • EAN

    9782757870594

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    308 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    212 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Hans Küng

Hans Küng, jeune théologien brillant d'origine suisse, fut expert au Concile Vatican II (1962-1965) en même temps que Josef Ratzinger. Ils sont dans la majorité qui veut réformer l'Église. Küng, très vite, prend des risques et se trouve en difficulté avec l'Église. Au contraire, Ratzinger devient de plus en plus « conservateur ». L'un aura tout au long de sa vie des démêlés avec son Église. L'autre finit pape. Ceci explique sans doute cela : la sévérité de Küng envers Benoît XVI relève aussi d'une amitié et d'une confiance trahies. Derniers livres de Hans Küng au Seuil : Petit traité du commencement de toutes choses (2008) et Faire confiance à la vie (2010).

empty