Lou Andreas Salomé ; l'école de la vie Lou Andreas Salomé ; l'école de la vie
Lou Andreas Salomé ; l'école de la vie Lou Andreas Salomé ; l'école de la vie
 / 

Lou Andreas Salomé ; l'école de la vie

,

À propos

Lou Andreas-Salomé (1861-1937) a laissé une oeuvre inclassable, d'une extrême diversité : littérature et philosophie, psychanalyse et théologie, histoires pour enfants et poèmes, correspondance et journaux. Au-delà de cette multiplicité, une unité forte rassemble son travail et son inspiration : la quête d'une plénitude spirituelle, comme en témoignent les textes réunis dans ce volume. « Notre première expérience est celle d'une disparition, écrit-elle. [...] Le premier souvenir est à la fois un choc, une déception due à la perte de ce qui n'est plus, et l'élément indéfinissable d'un savoir encore à l'oeuvre, d'une certitude que cela devrait exister encore... » Jamais cette quête n'enleva à Lou son caractère profondément rebelle, mais elle la distingua : dans les combats qu'elle mena (le féminisme), les analyses qu'elle conduisit (psychanalyse), les visions qu'elle développa (sur les sources de l'art), et les liens qu'elle partagea (avec Nietzsche et Rilke).

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Biographie

  • EAN

    9782757814697

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Longueur

    17.7 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    0.5 cm

  • Poids

    62 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Lou Andréas-Salomé

Lou Andreas-Salomé (Saint-Pétersbourg, 1861 - Göttingen, 1937) fut, par sa grande intelligence et son amour de la liberté, une figure capitale de la pensée de son
temps. Elle a publié son premier livre à vingt-trois ans. Elle est surtout connue en France pour sa participation au mouvement psychanalytique en ses débuts et pour
les textes qui suivirent sa rencontre avec Freud, en 1911. Disciple de celui-ci, elle n'en défendit pas moins des positions théoriques dues à ses propres travaux
antérieurs sur la théologie, la littérature, les questions du narcissisme et de la féminité.

Elisabeth Barillé

Elisabeth Barillé est née à Paris, d'un père angevin et d'une mère d'origine russe. Elle est l'auteur de plusieurs romans, récits et biographies, parmi lesquels, chez Gallimard, Corps de jeune fille (1986), Exaucez-nous (1999, Prix de la Fondation de France), A ses pieds (2006) et Heureux parmi les morts (2009).

empty