Les rebelles meurent à l'aube
 / 

Les rebelles meurent à l'aube

À propos

Comme un film d'Olivier Marchal, ce roman noir est un retour sur les années de plomb, les années 1960-1970 en Italie où les anarchistes souhaitaient « faire la peau » aux puissants puis les années 1990 en France. Une enquête qui puise ses racines dans la violence, l'amitié et les amours de naguère.

Varlaud, un flic désabusé, se remémore sa jeunesse : les camarades anarchistes pendant les années de plomb en Italie puis la violence des années 1992 - 1993 en France ressurgie soudainement. Cette lutte armée qui avait bercé l'utopie de toute une génération dans le sillage des Brigades rouges. Il y a Mélo, la «passionaria» rangée des voitures. Stan qui a quitté la police après un coup de sang. Marco l'italien et tous les autres qui ont passé la main. Aujourd'hui, Varlaud a envie de tout plaquer mais ne veut rien lâcher face à la violence qui refait surface parmi ces anciens camarades de route...

Rayons : Policier & Thriller > Policier > Roman noir

  • EAN

    9782490746231

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    278 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    2.9 cm

  • Poids

    383 g

  • Distributeur

    Dilisco

  • Support principal

    Grand format

Joël Nivard

Joël NIVARD est né à Limoges où il a passé toute une carrière de commercial. Il vit toujours dans cette ville qu'il a évoquée dans les pièces de théâtre qu'il a écrites comme « Limoges avril 1905 » ou « Les chroniques du trolley ». Il a publié 2 romans : « Loser » en 1983 aux Éditions Denoël et « On dira que c'est l'été, deux ou trois jours avant la nuit » aux Éditions Albin Michel en 1986. Son théâtre « On pourra pas dire qu'il a pas fait beau aujourd'hui », « Rien n'arrive pour rien », « Limoges, avril 1905 », « T'avais qu'à prendre le trolley » et « Faut-il abattre les tringleurs de rideau ? » est publié aux Editions Le Bruit des Autres. Il aime la nuit, le vin, le roman noir et le rock'n'roll qu'il consomme sans modération.

empty