Rougeville, promenade élégiaque
Rougeville, promenade élégiaque
 / 

Rougeville, promenade élégiaque

À propos

Rougeville est l'histoire d'un homme qui tente de revenir sur les traces de sa propre histoire. Pour ce faire, il choisit d'arpenter sa ville de naissance de façon virtuelle, grâce à google Street View. Ses souvenirs d'enfance et d'adolescence, font alors ressurgir la ville de son passé.
L'outils numérique utilisé accentue l'aspect fantômatique actuel de la ville et donne à observer la décrépitude d'une cité minière ; cette cyber-promenade montre les effets du néolibéralisme dans une France post-industrielle, délaissée par la révolution numérique.
JE M'APPELLE ROUgEVILLE Le narrateur se révèle très vite être l'auteur et c'est avec lui que l'on chemine.
Comme un miroir de sa propre histoire, une autre voix apparaît à intervalles réguliers, celle de la ville : Rougeville. Voix documentaire, elle nous fait part de son histoire qui n'est pas sans rappeler celle de Marles-les Mines, ville de naissance de Patrick Varetz. C'est un lieu imaginaire, un fi ef communiste aux maisons en briques rouges où serait inhumé le corps du Chevalier de Maison-Rouge - nom d'emprunt d'Alexandre Dominique Joseph gonsse de Rougeville.
Approchant la fi n du récit, la voix du chevalier de Maison-Rouge se superpose à celle de la ville, confondant ainsi l'auteur-narrateur, la ville et le personnage dont elle tire son nom, en une seule et même personne.
D'UNE QUÊTE D'ÉMANCIPATION AU SENTIMENT D'IMPOSTURE « celui que j'étais, quand, pour mieux fuir cette ville, je m'étais empressé à l'adolescence d'endosser une personnalité d'emprunt (reniant ainsi mes origines sociales et ma famille). Mon modèle en imposture, mon mauvais ange tutélaire, se révélant être le fameux Alexandre Dominique Joseph gonsse de Rougeville (celui-là même qui s'était inventé une particule et un destin d'exception, à seule fi n d'échapper à sa piètre condition). » P. Varetz Rougeville brosse - en creux - le portrait d'un homme aujourd'hui comme étranger à sa propre existence, rongé par la culpabilité et habité par un sentiment d'imposture.

Rayons : Littérature générale > Récit > Récit de voyage

  • EAN

    9782376650003

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    15 cm

  • Largeur

    10.5 cm

  • Épaisseur

    0.7 cm

  • Poids

    75 g

  • Distributeur

    Belles Lettres

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Patrick Varetz

Patrick Varetz vit et travaille à Lille. Sous vide clôt la trilogie commencée par Bas monde
et poursuivie par Petite vie. Patrick Varetz est aussi l'auteur, toujours chez P.O.L, d'un
recueil de mille poèmes :
Premier mille.

empty