L'abolition de l'homme
L'abolition de l'homme
 / 

L'abolition de l'homme

À propos

L'homme est-il menacé d'abolition? Quel est au juste ce danger d'«abolition» ? Qu'il y en ait un, nous en sommes obscurément conscients, sans bien savoir de quoi nous avons peur, et plus encore aujourd'hui peut-être qu'à l'époque où Lewis écrivait. Le progrès constant des sciences, l'explosion des technologies informatiques et biologiques donnent bien à l'homme des pouvoirs grandissants sur lui-même, mais nous ne sommes pas sûrs qu'il fera bon usage de ces pouvoirs. On dit parfois que l'homme est aujourd'hui maître de son destin. Soit ;
Mais qui nous dit qu'il saura maîtriser cette maîtrise, pour le bien de l'humanité ? « Nous n'avons pas encore vu ce que l'homme peut faire de l'homme »: derrière cet impensé de la culture ambiante, on trouve la conviction que le progrès serait toujours automatiquement bénéfique. De sorte que cela semble être aujourd'hui un devoir de l'humanité de « s'améliorer » elle-même grâce à l'ingénierie génétique, conditionnement plus total encore que les techniques comportementales, ou même de se dépasser dans une «transhumanité » radicale, dont les produits seraient si parfaits qu'ils n'auraient plus rien d'humain. On ne se demande pas quel rapport auront ces hommes techniquement améliorés avec ceux d'entre nous qui n'auront pas été perfectionnés, puisqu'il est clair que l'homme ne sera amélioré ou dépassé que dans certains hommes. Qu'en serait-il du reste de ce qui deviendrait fatalement une sous-humanité ? Telles sont les questions que pose cet essai lucide. Le xxe siècle fut celui de la «mort de Dieu»; le xxie siècle serat- il celui de la «mort de l'homme»?

Rayons : Sciences humaines & sociales > Philosophie > Philosophie généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur la philosophie

  • EAN

    9782372980166

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    21.5 cm

  • Largeur

    13.5 cm

  • Épaisseur

    0.9 cm

  • Poids

    158 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Clive Staples Lewis

Clive Staples Lewis, plus connu sous le nom de C.S. Lewis, né à Belfast en 1898, fut professeur de littérature du Moyen-Âge et de la Renaissance au College Magdalen d'Oxford, puis à l'université de Cambridge, jusqu'à sa mort en 1963. Il est devenu chrétien en 1929 au terme d'un itinéraire spirituel jalonné par la lecture de L'Homme éternel de Chesterton, et les discussions avec son ami catholique J.R.R. Tolkien. Il est mondialement connu pour ses romans (Narnia, Trilogie cosmique..).

empty