Bleu de travail
 / 

Résumé

Chronique des manches retroussées du ciel et des matins qui passent. Textes de rien, de faim et de soif. Il y a chaque jour des gris à habiter et des couleurs à faire pousser. Il faut chaque jour plonger ses mains dans le cambouis, se coltiner au peu, au rien, aux petites beautées ratées. Ce sont des choses insignifi antes qui nous sauvent ou qui nous achèvent, qui nous écrasent ou nous tiennent debout. Le bruit qu'on fait quand on trébuche sort de nos bouches, c'est comme ça qu'on apprend à marcher, avec des mots. Avec nos mains. Comme le manoeuvre ou l'ouvrier. Tous les soirs le jour tombe, tous les matins il se relève, enfi le son bleu de travail, part au trimard. À chaque jour su t sa peine mais la peine ne su t pas au jour.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782357070660

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    88 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    13 cm

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

Thomas Vinau

Thomas Vinau est né en 1978 à Toulouse. Habite dans le sud avec sa petite famille. S'intéresse aux choses sans importance et aux trucs qui ne poussent pas droit. Est un etc-iste et un brautiganiste. Écrit des textes courts et des livres petits, notamment « Trappeur » en 2008 dans la collection Dessert des éditions Les Carnets du Dessert de Lune. Romans (Alma éditeur, 10/18), Jeunesse (Motus, Donner à Voir), Poésies (Pédalo Ivre, Gros Textes, Cousu Main, et plein d'autres).

empty