Homo domesticus ; une histoire profonde des premiers Etats Homo domesticus ; une histoire profonde des premiers Etats
Homo domesticus ; une histoire profonde des premiers Etats Homo domesticus ; une histoire profonde des premiers Etats
 / 

Homo domesticus ; une histoire profonde des premiers Etats

Traduction JEAN-PAUL DEMOULE  - Langue d'origine : ANGLAIS (ETATS-UNIS)

À propos

Aucun ouvrage n'avait jusqu'à présent réussi à restituer toute la profondeur et l'extension universelle des dynamiques indissociablement écologiques et anthropologiques qui se sont déployées au cours des dix millénaires ayant précédé notre ère, de l'émergence de l'agriculture à la formation des premiers centres urbains, puis des premiers États.
C'est ce tour de force que réalise avec un brio extraordinaire Homo domesticus. Servi par une érudition étourdissante, une plume agile et un sens aigu de la formule, ce livre démonte implacablement le grand récit de la naissance de l'État antique comme étape cruciale de la « civilisation » humaine.
Ce faisant, il nous offre une véritable écologie politique des formes primitives d'aménagement du territoire, de l'« auto-domestication » paradoxale de l'animal humain, des dynamiques démographiques et épidémiologiques de la sédentarisation et des logiques de la servitude et de la guerre dans le monde antique.
Cette fresque omnivore et iconoclaste révolutionne nos connaissances sur l'évolution de l'humanité et sur ce que Rousseau appelait « l'origine et les fondements de l'inégalité parmi les hommes ».

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences politiques & Politique > Philosophie politique

  • EAN

    9782348067327

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    324 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.9 cm

  • Poids

    328 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

James C. Scott

  • Naissance : 2-12-1936
  • Age : 85 ans
  • Pays : Etats-unis
  • Langue : Anglais

James C. Scott est professeur de sciences politiques et d'anthropologie à l'université de Yale. Spécialiste de l'Asie du Sud-Est, il est notamment l'auteur de La Domination et les arts de la résistance (Amsterdam, 2009).

empty