Le combat des pères

Donnez votre avis

Cet ouvrage n'a pas encore été noté

 / 

Le combat des pères

Lors des jugements de divorce, la garde des enfants est attribuée à la mère dans 80 % des cas. Pourquoi les pères sont-ils encore aujourd'hui systématiquement exclus ? Pendant plus d'un an, Raphaël Delpard a rencontré des pères, des sociologues, des pédopsychiatres, des avocats, des membres d'association, des juges des Affaires sociales... Son enquête retrace la détresse de ces pères, leur combat quotidien, et met au grand jour les dysfonctionnements et les discriminations de notre système judiciaire : le père est confronté aux convocations arbitraires au poste de police, aux demandes exorbitantes de pensions alimentaires, aux mensonges et aux coups bas, à l'arrogance des experts, à l'indiscrétion des enquêteurs sociaux... Au terme du calvaire, épuisés, cabossés par le dur combat qu'ils mènent pour exister auprès de leurs enfants, nombreux sont les pères qui abandonnent, allant jusqu'à commettre l'irréparable pour certains. Un dossier édifiant qui révèle le sort des enfants injustement privés de leurs pères, et celui des pères injustement privés de leurs enfants.

  • EAN 9782268101248
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 230 Pages
  • Longueur 22 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 2 cm
  • Poids 354 g
  • Distributeur Hachette

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

Raphaël Delpard

Raphaël Delpard est journaliste, cinéaste et romancier. Il a notamment écrit et réalisé Les Enfants cachés (1998) et Les Convois de la honte (2010). Il est aussi l'auteur de romans à succès : L'Enfant sans étoile (2010), Pour l'amour de ma terre (2012) et L'Enfant qui parlait avec les nuages (2013). L'ensemble de son oeuvre littéraire présente cette même caractéristique : documentation, témoignages, volonté de regarder en face des vérités difficiles et des souffrances insupportables, exprimées dans un style épuré, parfois poétique, qui les rend abordables.

empty