Correspondance ;1919-1935
 / 

Résumé

Panaït Istrati, vagabond roumain, ayant appris le français en 1916 dans un sanatorium suisse, est en 1924 un écrivain de langue française traduit dans plus de vingt pays. Il entretient de 1919 à sa mort, en 1935, une amitié filiale et une correspondance nourrie avec Romain Rolland qui joue, vis-à-vis de l'oeuvre d'Istrati, un rôle d'accoucheur. En dépit de leur différence d'origine sociale, une même sympathie politique unit les deux auteurs... jusqu'à ce que des divergences devenues inconciliables les éloignent, faisant de cette correspondance l'expression d'une aventure humaine et intellectuelle hors du commun. La majeure partie de ce corpus a déjà été publiée en 1987 par l'Association des Amis de Panaït Istrati. Un des intérêts majeurs de cette édition est de restituer, par la fidélité au manuscrit autographe des lettres d'Istrati, l'application que celui-ci déploie dans son apprentissage et dans sa progressive maîtrise de la langue française avec l'aide dévouée et bienveillante de Romain Rolland. On voit, au fil des lettres, se transformer le français d'Istrati, on voit son style s'affirmer. À ces lettres sont ajoutés des textes d'Istrati (autobiographiques ou littéraires ou entretiens, lettres ou extraits de lettres à des tiers), des textes de Rolland (principalement extraits de son Journal inédit, lettres ou extraits de lettres à des tiers), tous en lien direct avec le contenu de la correspondance, certains inédits, d'autres extraits de publications diverses, contemporaines ou postérieures à l'époque des relations entre les deux écrivains. Édition présentée, établie et annotée par Daniel Lérault, bibliothécaire à la BnF, spécialiste de Panaït Istrati, et Jean Rière, professeur de lettres, passionné de correspondances et de journaux d'écrivains.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782072757969
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 644 Pages
  • Longueur 23 cm
  • Largeur 14 cm
  • Épaisseur 4 cm
  • Poids 694 g
  • Distributeur Sodis

Série : Non précisée

Rayon(s) : Littérature générale > Littérature argumentative > Art épistolaire, Correspondance, Discours

Panaït Istrati

Romancier roumain de langue française né à Braïla en 1884, Panaït Istrati adresse son premier roman à Romain Rolland et se lie d'amitié avec lui. Dans les années vingt, il devient compagnon de route du parti communiste et séjourne à plusieurs reprises en URSS, mais devine dès 1927-1929 la réalité de la dictature stalinienne. Son destin et sa réputation basculent lorsqu'il fait paraître Vers l'autre flamme dans lequel il dénonce l'arbitraire du régime soviétique.ÿVictime d'une violente campagne de dénigrement de la part des communistes, Istrati se retire en Roumanie, où il meurt de tuberculose à Bucarest en 1935, à l'âge de 51 ans. Panaït Istrati, à l'oeuvre interdite en France durant la seconde guerre mondiale, tombe alors dans un oubli quasi complet pendant plusieurs décennies.

Romain Rolland

Romain Rolland (1866-1944) a composé une ?uvre considérable qui s'est illustrée dans de nombreux genres (romans, essais, journal, théâtre, critique musicale...). Prix Nobel de littérature en 1915, il est l'auteur du cycle romanesque Jean-Christophe. Au centre de la vie intellectuelle et engagée du début du XXe siècle, ami notamment de Stefan Zweig, il fonda la revue Europe. Il a bénéficié d'une immense notoriété de son vivant avant de connaître une éclipse. Il est temps aujourd'hui de le redécouvrir.

empty