Complainte de la paix
 / 

Complainte de la paix

Traduction JEAN-CLAUDE MARGOLIN  - Langue d'origine : LATIN

Résumé

Si elle est généralement présentée comme la synthèse des idées pacifistes d'Érasme, la Complainte de la paix (publiée à Bâle en 1517) nous introduit au coeur de la diplomatie européenne au début du XVIe siècle. Contemporain de l'avènement de jeunes souverains (François Ier, Henry VIII, Charles de Bourgogne - futur Charles Quint), ce plaidoyer permet à Érasme - conseiller moral des princes chrétiens - de mettre en profit son génie pour agir sur l'esprit des princes et les faire collaborer d'une manière décisive « au bonheur du monde », mettant à nu - non sans courage - les mobiles cachés qui les poussent à faire la guerre: Colère, passions absurdes, sottise et ambition, folie de la gloire, injures entre souverains, avidité insatiable voire même mauvaise foi des traités... C'est en moraliste qu'il se penche sur ce fléau, ne ménageant ni les princes ni les grands ni les prélats. Si l'on retrouve dans la Complainte l'ironie caractéristique de l'Éloge de la folie, c'est avec plus d'émotion et de colère, plus de pitié aussi à l'égard du peuple, victime ordinaire de l'égoïsme forcené des grands qu'il s'exprime ici. Tableau sans indulgence, nourri des moeurs collectives et individuelles du temps, qui en appelle au seul remède spirituel : la charité chrétienne. La Raison, à défaut de la sensibilité et de l'amour de son prochain, s'oppose à la guerre, sous toutes ses formes. Dans le parti de dénoncer la folie des peuples, mais aussi dans la résolution de les désabuser, dans le démontage lucide des ressorts passionnels et des mobiles secrets qui commandent la pratique de la guerre, ne voiton pas se profiler tout un aspect de la philosophie du XVIII e siècle? Dans le monde qui est le nôtre, qui oserait prétendre à l'anachronisme de cette parole de la Paix: « La guerre est un fléau des États, le tombeau de la justice »?

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782072716645

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    112 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    74 g

  • Distributeur

    Sodis

Rayons : Littérature générale > Littérature argumentative > Pamphlet, Maximes, Pensées, Portraits

Erasme

ÉRASME (vers 1469-1536), le plus célèbre des humanistes du XVIe siècle, est aussi un des plus grandes penseurs de la Renaissance.ÿEsprit indépendant et satirique, il chercha à définir un humanisme chrétien, à la lumière de ses travaux critiques sur le Nouveau Testament, en préconisant l'entente entre catholiques et réformés.ÿConsidéré comme l'un des pères de la pensée moderne, sa célèbre Éloge de la Folie, le vrai livre de la sagesse humaniste, reste une invitation à la tolérance dans notre monde d'intégrismes de tous bords. Les bibliophiles ont toujours recherché l'Éloge de la Folie illustré par Hans Holbein.

empty