L’affaire Weinstein, libérant la parole des femmes, a mis à mal un modèle ancien de domination masculine empreint de machisme et de toute-puissance. Suscitant la réflexion de nombreux auteurs, cette affaire n’est pourtant pas née d’un tremblement de terre imprévisible. De Marie de Gournay à Nancy Fraser, nombreuses sont les auteures, et quelques hommes avec elles qui, à chaque époque, se sont insurgés contre les injustices faites aux femmes et militent ou ont milité pour leurs droits. Et il reste encore un long chemin à parcourir pour que les femmes cessent d’être discriminées, tant pour les salaires que pour l’attribution de responsabilités de premier plan. Sans oublier que les clichés sexistes ont la vie dure.
Mais alors, que penser de l‘idée soutenue par certains que les féministes d’aujourd’hui œuvrent au retour du puritanisme, au déclenchement d’une guerre des sexes, à la criminalisation de l’homme blanc occidental et à l’épuration culturelle.
Et les hommes, sont-ils victimes d’une « féminisation » du monde ? Nostalgiques d’un privilège mâle injuste et révolu ? Deviendraient-ils obsolètes ?

Florence et Cyril, libraires sciences humaines, nous proposent une sélection de livres pour réfléchir cette actualité.
Avec cette proposition de lectures d’été, les libraires du rayon sciences humaines vous invitent aux déambulations nonchalantes, à la rêverie ou méditation poétique dans la nature, à la lenteur, la paresse, la flânerie.
Ouvrez un livre et faites une calme parenthèse dans ce monde en constante et folle accélération.
L'heure tourne

L'heure tourne

  • Grand format 19.90 €
Paris philosophe

Paris philosophe

  • Grand format 19.00 €
Hommes-Femmes : des lendemains qui changent ?
C’est le thème des 32ème Rencontres de Pétrarque qui ont lieu du 09 au 13 juillet 2018 au Rectorat de l’Académie de Montpellier.
Voici la sélection de livres que vous y trouverez sur le stand de la librairie Sauramps.
Papiers n.23

Papiers n.23

  • Revue 15.90 €
Papiers n.25

Papiers n.25

  • Revue 15.90 €

Journée mondiale des réfugiés

Le mal

Mai 68

Comment s’informer de façon fiable pour comprendre notre monde en évitant les pièges de la désinformation, de la propagande et de la théorie du complot ?
Les médias, muselés dans les dictatures, contrôlés par le capitalisme industriel ou incontrôlables sont-ils encore un contre pouvoirs ou un journalisme de révérence ? La question n’est pas nouvelle mais la numérisation du monde et, sa face sombre, fausses informations, radicalisation des opinions, violence des échanges, inquiète.
Les systèmes automatisés ont envahi notre quotidien via les applications pour smartphones, les GPS, les objets connectés, les robots ou drones domestiques.
Ces robots nous promettent-ils le meilleur ou le pire des mondes ?
Qu’est-ce que l’homme à l’heure où l’on pourra bientôt remplacer ses organes par des machines intelligentes, voire transférer son cerveau sur des super-ordinateurs ?
Cédera-t-il la place dans un futur proche à des créatures de son invention, mi-machines, mi-organismes, posthumains issus du croisement des biotechnologies, des nanotechnologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique ? Cette perspective relève chaque jour un peu moins de la science-fiction et fait rêver les uns tandis qu’elle inquiète les autres.
empty