La nuit de Tlatelolco
 / 

Résumé

La Nuit de Tlatelolco d'Elena Poniatowska est le livre le plus lu sur le mouvement étudiant de 1968 au Mexique et le massacre du 2 octobre sur la Place des Trois Cultures. À travers des centaines de témoignages d'étudiants, de professeurs, de parents, d'ouvriers, mais aussi d'extraits de presse ou de paroles du pouvoir, Elena Poniatowska reconstruit méticuleusement l'histoire sociale d'un mouvement populaire, que le parti d'État mexicain, le PRI, finira par écraser dans le sang à dix jours du début des J.O de Mexico. Publié pour la première fois au Mexique en 1971 sans jamais être traduit en français, La Nuit de Tlatelolco fait écho encore aujourd'hui à la situation de pays qui, dépensant des sommes colossales pour accueillir de grands événements sportifs, se retrouvent face à leur propre réalité lorsque surgissent de forts mouvements de contestation sociale.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9791090507128
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 456 Pages
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 16 cm
  • Poids 570 g
  • Distributeur Makassar

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'histoire

Elena Poniatowska

Née à Paris en 1932, Elena Poniatowska est la fille d'un aristocrate d'origine polonaise et d'une mère mexicaine, tous deux d'ascendance française. Elle rejoint le Mexique dans sa petite enfance pour fuir la Seconde Guerre mondiale. Elle se fait connaître à vingt-et-un ans comme précurseur d'un nouveau journalisme mêlant information et littérature dans le quotidien Excélsior. Elle travaille ensuite pour Novedades et écrit – encore actuellement – pour La Jornada, qu'elle a cofondé. Elle a été la première femme à recevoir le Prix national du journalisme au Mexique en 1978 et a mené en parallèle, une carrière littéraire prolifique. Romans, contes, chroniques, entretiens : elle a publié une quarantaine d'ouvrages.ÿGrande figure de la scène littéraire et politique mexicaine depuis plus de cinquante ans, elle est une porte-parole infatigable de la mémoire collective de son pays, de ses grandes figures artistiques à ses nombreux laissés-pour-compte. Elle fut de tous les combats pour dénoncer une société inégalitaire, brutale et machiste. ÿElle a été nommée Docteur Honoris causa par huit universités prestigieuses et a reçu d'innombrables prix nationaux et internationaux. Son ½uvre est traduite dans une dizaine de langues. ÿEn France ont paru : La Vie de Jesusa (Gallimard, 1980), Cher Diego, Quiela t'embrasse (Actes Sud, 1984, Babel n° 65), La Fille du philosophe (Actes Sud, 1989) et Lilus Kikus (Les Perséides, 2006).

empty