À propos

Florès ne comprend pas ce qui lui arrive, il pense à Tchouang Tseu et à sa Randonnée Spirituelle : « Mais quant à ceux qui se laissent emporter par les énergies sans mélange du féminin et du masculin et savent conduire comme des attelages les six énergies composites pour s'ébattre dans l'illimité, ceux-là, de quoi dépendraient ils encore ? » Il se demande, où va Marie Madeleine à travers ses chères brumes. Le rejoindre sous le Pont Neuf ?
« Le parfait voyageur ne sait où il va ; le parfait contemplateur ignore ce qu'il a devant les yeux... » Rappelle Lie Tseu.
Yin, principe froid et humide...
Kara Sou est rivière noire, ombre et hiver. Elle est le féminin même. Emmanuel, bois vert, chaleur douceâtre, lumière...et l'autre ? Ne pas dire son nom !
Tous les personnages sont en lui, ils le quitteront petit à petit ; la lente mutation des filialités s'achèvera. Ils vont cesser d'avoir le même Amour pour ancêtre commun. Ils vont être obligés de concevoir un sentiment propre à leur érotique, qui sera leur père, qui sera leur mère ? Ce sentiment rendra sympathique les deux sexes l'un à l'autre, s'offrant sans se donner. Emmanuel est il vraiment le fils de Marie ? Cette question n'empêche pas Marie d'être sa mère... Toutes les mères seraient-elles des Marie Madeleine, figure de Marie consommée ?
Il perdra sa fin, quelque chose lui aura échappé, ce n'est pas une raison pour lui voler sa mort, de faire apparaître la Vierge Marie avec le même visage que Marie Madeleine des brumes...
Le romancier ne veut pas qu'il aille mourir en Chine. Sous le Pont Neuf toutes les pages des livres se sont mélangées.
La vraie question est la mise en oeuvre de la lecture, écrire n'est rien si le lecteur ne trouve pas le bon trajet de la lecture, qui n'est pas forcément celui de la pagination. N'est-ce pas là l'histoire du croire ?



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9791032610312

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    285 Pages

  • Longueur

    22 cm

  • Largeur

    15 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    402 g

  • Distributeur

    Sydney Laurent

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Mandin

MANDIN est un poète contemporain qui cherche à innover et à présenter chaque fois de nouvelles idées. Il épate avec sa beauté linguistique qui prend des couleurs et des saveurs, qui filtrent l'âme. Il dresse un pont émouvant entre le créateur et ses lectrices et bien sûr ses lecteurs. La dilution c'est une continuité et un enrichissement. Car rien ne se perd tout se transforme comme disait le philosophe grec Lucrèce. Dans la dilution
et dans les essences des choses résident des lumières du savoir. Qui nous éclairent. Et qui illuminent les sentiers battus dans le monde.

empty