La lettre palmyrienne
 / 

La lettre palmyrienne

Résumé

Cet ouvrage nous plonge donc au coeur de l'affrontement qui faisait rage entre philosophes et théologiens au moyen-âge et nous laisse entrevoir le rôle central d'Ibn Taymiyya dans l'évolution de la penséemusulmane. Il rejette aussi bien la lecture littéraliste du Coran et de la Sunna que les tendances rationalistes, qu'ils soient philosophes, dialecticiens ou ésotéristes. Il défend ainsi la primauté des textes révélés sur les raisonnements des hommes soumis à l'erreur et au dévoiement. Ce livre constitue sans doute la quintessence de la pensée taymiyenne. Tout d'abord, parce qu'il traite de front d'un sujet récurrent dans ses écrits qui est la polémique autour des attributs divins,mais aussi car Ibn Taymiyyamet ici au service de sa thèse tous les principes rhétoriques qui lui sont propres, comme le fait de retourner contre les thèses rationalistes leurs propres procédés logique. Cet écrit nous éclaire donc aussi bien sur le fond de la pensée d'Ibn Taymiyya que saméthode polémique remarquable par sa précision et sa pertinence.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782919734030

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    220 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    15 cm

Rayons : Religion & Esotérisme > Islam > Islam généralités

Ibn Taymiyya

Taqiyyu Dîn, Ahmad Ibn Taymiyya est né en 1263 à Harran, en Syrie. Taymiyya est le nomde lamère de son père. Théologien, exégète coranique et éminent juriste hanbalite, il est connu pour son conservatisme très poussé, par son refus de toute innovation en matière de pratique religieuse. Sur certaines questions théologiques et juridiques, il s'opposait aux érudits de son époque. Il représente la principale référence du wahhabisme et du salafisme ; on le surnomme Shaykh Al-Islam. Il a laissé un grand recueil de consultations juridiques Fatâwâ. Parmi ses disciples, le célèbre jurisconsulte hanbalite, Ibn Qayyimal-Jawziyya et Ibn Kathîr le non moins célèbre exégète et traditionniste. Ilmourut en prison en 1328 à Damas.

empty