La mobilisation des champs et des usines durant la Grande Guerre
 / 

La mobilisation des champs et des usines durant la Grande Guerre

,

Résumé

Les liens entre les armes et l'industrie sont organiques et figurent à leur juste place dans l'historiographie de la Grande Guerre. Bien moindre en revanche est celle accordée à l'agriculture. Étrange dissymétrie de visibilité ! Certes, pour vaincre il faut s'armer, mais comment nourrir pendant plus de quatre ans, sans l'intense concours de la terre, des millions de civils et de combattants ? De la sidérurgie à la métallurgie de précision, de la filière bois à l'industrie textile, puis à la papeterie, rares sont les secteurs qui ont été à l'écart de l'oeuvre commune. Dans les usines, comme dans les campagnes, les femmes ont joué un rôle essentiel, ensuite la mobilisation des bras s'est élargie jusqu'aux enfants. Et lorsque les nationaux n'ont plus suffi, les frontières se sont ouvertes aux travailleurs des pays proches, à ceux des colonies. En l'espace d'une poignée d'années, de par la violence de la guerre, en acteur significatif de l'ensemble du territoire, l'économie savoyarde accomplit sa plus grande mutation.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782916147895

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    125 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    16 cm

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire > Epoque contemporaine (depuis 1799)

empty