La reine de l'ombre ; Yolande d'Aragon
 / 

Résumé

Oubliée de l'Histoire, Yolande d'Aragon fut pourtant une faiseuse de rois. Princesse aragonaise, mariée au duc Louis II d'Anjou, deux fois cousine germaine du roi français Charles VI, elle sut faire du cinquième fils de ce roi fou, de cet enfant psychologiquement fragile, que l'on prétendait bâtard, un roi : Charles VII, assez efficient pour que l'Histoire l'appelle Charles le bien servi ou Charles le Victorieux. Grâce à son intelligence, sa clairvoyance, sa subtilité politique, jointes à l'affection maternelle dont elle sut entourer le jeune Charles de Ponthieu qui lui fut confié, Yolande d'Aragon fut, non seulement une excellente pédagogue mais, dans l'ombre du jeune Dauphin, une conseillère très écoutée par l'équipe d'hommes qu'elle avait placée autour de lui. Lorsqu'elle fut obligée de s'éloigner de la Cour - ses états de Provence réclamant sa présence - le jeune Dauphin, régent, accumula les erreurs diplomatiques, à tel point d'ailleurs que Yolande d'Aragon dut revenir prendre les rênes et les tenir d'une main énergique, afin d'éviter une dérive du pouvoir. C'est elle qui présenta Jeanne la Pucelle auprès de ce Dauphin si contesté et si peu fiable. Sacré roi à Reims, il devint cependant un souverain reconnu, la reine de Sicile demeura à ses côtés une négociatrice aussi efficace que discrète. Puis, elle s'effaça, se fit oublier, au point de disparaître des pages de l'Histoire de France. Il fallut la finesse de quelques historiens, cinq siècles plus tard, pour que la petite Violenta, qui devint Yolande d'Aragon, reine de Sicile, sorte de l'ombre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782914474580
  • Disponibilité Épuisé
  • Longueur 24 cm
  • Largeur 16 cm

Série : Non précisée

Rayon(s) : Sciences humaines & sociales > Histoire > Histoire généralités > Biographies / Monographies

empty