Mémoire de dame Pelote, chatte de messire Michel de Montaigne
 / 

Mémoire de dame Pelote, chatte de messire Michel de Montaigne

Résumé

Lorsque Montaigne écrit : « Quand je me joue à ma chatte, qui sçait si elle passe son temps de moy plus que je ne fais d'elle ? » (Essais, livre II, chapitre 12), il introduit deux éléments dans la relation entre humains et animaux : la dimension du jeu, qui suppose une conscience avancée de la fiction et du faire-semblant, et la dimension de l'altérité et de la réciprocité des points de vue. Françoise Armengaud prend pour point de départ ces quelques lignes que Montaigne consacre à sa chatte pour explorer les écrits et la pensée du philosophe du point de vue de sa chatte. C'est en quelque sorte Montaigne « revisité » par un petit félin qui se révèlera parfois fort impertinent. Le « pitch » de cette fantaisie-fiction est la découverte par le chat Archibald (chez qui habite FA) du manuscrit des Mémoires de Pelote, ladite chatte. Cette chatte était jusqu'ici une parfaite inconnue. L'auteure lui donne voix et figure en écrivant son histoire, et en nous mettant sous les yeux la vie de Montaigne telle qu'elle la partage avec lui, ainsi que sa philosophie et sa sagesse.Cette chatte ne pouvait être que Chatte de Bibliothèque. Elle vit dans la « librairie » de la tour du château. C'est pour Montaigne une observatrice et une partenaire qui ne se prive point de bouffonner. Le dernier chapitre présente, à la manière anglo-saxonne, un portrait de Montaigne « en chat » : as a cat. Cette fantaisie doit réjouir le lecteur, mais, bien qu'agrémentée de nombreux entrechats, c'est une fantaisie érudite et sérieuse : la plupart des points concrets sont historiquement avérés (une fois admis l'anthropomorphisme du récit félin).

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782909688954
  • Disponibilité Disponible
  • Nombre de pages 120 Pages
  • Longueur 17 cm
  • Largeur 12 cm

Série : Non précisée

Françoise Armengaud

Françoise Armengaud a enseigné l'esthétique et la philosophie de l'art à l'Université de Paris X-Nanterre. Elle a mené des entretiens avec des artistes contemporains et animé des ateliers d'écriture sur les contes. Depuis un « Que sais-je ? » (La pragmatique) édité en 1985, elle a fait paraître plusieurs ouvrages d'études et d'essais. En 2005, des poèmes : Bêtes de longue mémoire, et en 2010, Pourquoi tu ne m'aimes pas ? livre destiné aux enfants. L'homme qui voulait marcher sur l'horizon est sa première publication romanesque.

empty