La promenade sous les arbres
 / 

La promenade sous les arbres

Résumé

Ce très beau texte, paru pour la première fois en 1957, n'a rien perdu de sa force et de son originalité secrète. C'est un chant intérieur, aux confins du mystère de la transparence, aux approches de l'invisible.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782884531535

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    129 Pages

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    12 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    140 g

  • Distributeur

    Interforum

Rayons : Arts et spectacles > Généralités sur l'art > Essais / Réflexions / Ecrits sur l'art

Philippe Jaccottet

Philippe Jaccottet, né en 1925 en Suisse, a été initié très jeune à la poésie par Gustave Roud (1897-1976), son voisin et ami qui lui fera découvrir Novalis et Hölderlin.ÿÀ 21 ans, il traduit Rilke qui aura une profonde influence sur les poèmes recueillis dans ce qu'il considère comme son premier livre, L'effraie, publié par Jean Paulhan en 1953. Vivant à Paris, de 1946 à 1952, il s'y lia d'amitié avec des poètes de sa génération comme Yves Bonnefoy, Jacques Dupin, André du Bouchet, ainsi qu'avec Pierre Leyris, André Dhôtel et Henri Thomas. Il s'établit en 1953 à Grignan, dans la Drôme provençale, où il vit encore aujourd'hui. On lui doit avec ses nombreux poèmes, et ses importants travaux critiques, des traductions essentielles (Homère, Gongora, Hölderlin, Mann, Hölderlin, Leopardi, Ungaretti, Mandelstam). C'est également lui qui a rendu accessible au lecteur français la quasi-totalité de l'oeuvre de Robert Musil. Il est, après Saint-John Perse et René Char, le troisième poète à être entré vivant dans la Bibliothèque de la Pléiade - dont les textes de Tout n'est pas dit sont cependant demeurés absents.

empty