Le meurtre de Suzy Pommier
 / 

Le meurtre de Suzy Pommier

À propos

Bouche bée l'on reste au fil de la lecture, coi l'on demeure refermant un livre d'Emmanuel Bove car il possède intrinsèquement cette silencieuse subtilité d'entraîner son lecteur en des méandres apparemment indistincts révélant plus tard un discernement sans appel de l'intrigue et c'est bien là déjà le propre d'un roman policier analogue à celui-ci, genre rarement abordé par cet auteur prolixe mais qui devait le tarauder suite à son expérience journalistique, lors il fut confronté à des faits divers tels qu'en lui-même la permanente empathie qui l'habitait forgea cette nécessité de participer à cette forme littéraire revenant au début des années 30, période voyant surgir le futur et non moins fameux commissaire Maigret, ainsi l'on suit les pérégrinations de l'inspecteur Mancelle qui, bravant sa hiérarchie du 36 quai des Orfèvres, découvrira le véritable assassin de Suzy Pommier, jeune actrice de rêve du cinéma parlant bouleversant définitivement le monde du muet, pendant que parallèlement se profilait une décennie d'écrivains de haute voltige et de grande envergure.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782868180070

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    144 Pages

Infos supplémentaires : Broché  

Emmanuel Bove

Emmanuel Bove (1898-1945) a été révélé par Colette qui édita son premier roman, Mes amis. Auteur prolixe dans les années vingt et trente, il connut un sort enviable en rencontrant à la fois le succès public, l'admiration de ses pairs et celle de la critique. Après guerre, son œuvre tomba curieusement dans l'oubli avant de susciter un nouvel engouement en France ainsi qu'à l'étranger, et particulièrement en Allemagne, grâce à Peter Handke et Wim Wenders. Le Castor Astral a publié plusieurs de ses livres, ainsi que sa biographie, Emmanuel Bove, la vie comme une ombre, signée Raymond Cousse et Jean-Luc Bitton.

empty