Un voleur de Bagdad
Un voleur de Bagdad
 / 

Un voleur de Bagdad

Traduction OLIVIER MANNONI  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

Bagdad 1930. Le jeune Anouar ne comprend rien aux mouvements politiques de son temps. Il rêve de belles maisons, de voyages et peut-être un peu de la soeur de son ami juif. Il rêve de devenir quelqu'un, mais il n'est qu'un petit voleur dont le talent se résume à la grande habileté à escalader les façades des maisons pour les dévaliser et voir la ville depuis leurs terrasses. Pris dans le tourbillon du déclenchement de la guerre il tombe dans les réseaux de l'organisation fasciste irakienne des Chemises noires. Ce qui lui vaudra de devenir factotum du grand mufti de Jérusalem réfugié à Bagdad et allié aux nazis pour combattre les Anglais en Palestine. Il fait partie de sa suite lorsque le Grand Mufti part pour Berlin en 1941. Là il finit de se perdre, bousculé par des événements qu'il ne comprend pas, et sera enrôlé dans une légion musulmane des Waffen-SS chargée de la répression des résistants de Biélorussie et de l'insurrection de Varsovie.
Anouar va survivre, il retournera brisé et défiguré à Bagdad, où il reconnaîtra dans l'hôpital où il travaille comme coursier, un médecin SS rencontré sur le front de l'Est et devenu espion au service de la nouvelle République fédérale allemande.
Avec cet incroyable roman d'aventures à l'écriture prenante, dense, dépouillée, Sherko Fatah nous fait découvrir une histoire dont les répercussions nous ouvrent les yeux sur le présent du Moyen-Orient.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782864249641

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    468 Pages

  • Longueur

    21.6 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    3.1 cm

  • Poids

    540 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sherko Fatah

Sherko FATAH est né en 1964 à Berlin-Est (RDA à l'époque) d'une mère allemande et d'un père kurde irakien. La famille quitta la RDA pour Vienne d'abord, puis s'installa définitivement à Berlin-Ouest en 1975. Depuis son installation à l'Ouest, la famille a fait de nombreux séjours en Irak. Après des études de philosophie et d'histoire de l'art à Berlin-Ouest, Sherko Fatah a publié en 2001 son premier roman, Im Grenzland (En Zone frontalière, Métailié, 2004), un livre très remarqué par la critique, pour lequel il reçut, l'année de sa parution, le Prix Aspekte du premier roman. Il est l'auteur également de Petit Oncle (Métailié, 2006)

empty