Le navire obscur
Le navire obscur
 / 

Le navire obscur

Traduction OLIVIER MANNONI  - Langue d'origine : ALLEMAND

À propos

L'itinéraire d'un terroriste islamiste malgré lui Né dans le Kurdistan irakien, Kerim ne connaît que la guerre, le pouvoir répressif des puissants, la violence : son père est tué sous ses yeux. Kerim, encore adolescent, le remplace au sein de la famille et de la petite entreprise familiale, une auberge, il prend sa place aux fourneaux. Jusqu'au jour où, allant rendre visite à ses grands-parents dont la famille est sans nouvelles, il est capturé par ceux qui se nomment " les combattants de Dieu " : enrôlé de force dans leurs rangs, il les suit dans leurs exactions jusqu'à ce qu'il arrive - au prix d'un crime - à se libérer de leur violence et à leur échapper.
De retour dans sa famille, Kerim n'a qu'une idée : quitter l'Irak le plus vite possible et gagner clandestinement l'Europe, et plus précisément l'Allemagne.
Kerim survit à une traversée clandestine épouvantable et débarque chez l'un de ses oncles à Berlin où il souhaite commencer une vie nouvelle. Là, ce sont d'autres problèmes qui commencent : son passé le rattrape, il lui colle à la peau, l'intégration dans le quotidien européen ne ressemble pas à ce qu'il avait imaginé, même s'il trouve sur sa route amour et bienveillance. L'échec est programmé.

Sherko Fatah n'écrit pas un roman sur l'Islam, mais un roman qui révèle les différentes formes des extrémismes, leurs multiples pouvoirs de séduction et leurs conséquences.
Il révèle ici la puissance de son style dans cette évocation de l'inéluctabilité du destin de ses héros.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782864247210

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    360 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.1 cm

  • Poids

    381 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Sherko Fatah

Sherko FATAH est né en 1964 à Berlin-Est (RDA à l'époque) d'une mère allemande et d'un père kurde irakien. La famille quitta la RDA pour Vienne d'abord, puis s'installa définitivement à Berlin-Ouest en 1975. Depuis son installation à l'Ouest, la famille a fait de nombreux séjours en Irak. Après des études de philosophie et d'histoire de l'art à Berlin-Ouest, Sherko Fatah a publié en 2001 son premier roman, Im Grenzland (En Zone frontalière, Métailié, 2004), un livre très remarqué par la critique, pour lequel il reçut, l'année de sa parution, le Prix Aspekte du premier roman. Il est l'auteur également de Petit Oncle (Métailié, 2006)

empty