Japon ; mon amour
 / 

Japon ; mon amour

Résumé

Plus de 10 ans de vie et de photographies, de fascination et de passion pour les merveilles du Japon, mais aussi parfois d'incompréhension à l'égard d'un pays insondable, épris d'harmonie et d'esthétique, mais pétri de contradictions invisibles à l'oeil. Le texte accompagne donc en indispensable complément les photos d'un auteur déjà publié par le Figaro Magazine, National Geographic, Point de Vue. À l'instar de l'écrivain-voyageur suisse Nicolas Bouvier, le français et néo-suisse Philippe Valéry a parcouru la distance qui séparait l'Europe de l'Asie centrale lentement (Nicolas Bouvier en voiture, lui à pied, par les sentiers de la soie, Transboréal 2002, 20000 exemplaires vendus pour l'édition française), avant de se fixer au Japon à deux reprises. Dans les années 80, en tant qu'ouvrier dans le Japon profond, à Atsugi, puis principalement à Osaka en tant qu'employé du Consulat Général de France. Dans un deuxième temps, dans les années 2000, à Tokyo, notamment en tant que responsable d'une filiale du Groupe Saint-Gobain.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN

    9782831304298

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    144 Pages

  • Longueur

    26 cm

  • Largeur

    28 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    1 272 g

  • Distributeur

    Dilisco

Rayons : Tourisme & Voyages > Tourisme & Voyages Asie > Beaux livres illustrés / Carnets de voyage Asie

Philippe Valéry

Né à Marseille en 1964, Philippe Valéry a travaillé plusieurs années au Japon avant de rejoindre une multinationale américaine et, plus tard, de réaliser son rêve : la route de la soie à pied, de chez lui, Marseille, jusqu'à Kachgar, en Chine, où il parvient après deux ans et deux mois de voyage. Il occupe aujourd'hui un poste chez Saint-Gobain, en tant que responsable du redéveloppement de la Verrerie de Saint-Just, spécialisée dans le vitrail.

empty