La précarité protestante ; sociologie du protestantisme contemporain
 / 

La précarité protestante ; sociologie du protestantisme contemporain

À propos

Le protestantisme entretient des liens incontestablement positifs avec la modernité.
Pourtant, il ne touche pas les dividendes sociaux de son adaptation à une société sécularisée et pluraliste : le protestantisme se transmet mal d'une génération à l'autre, c'est surtout à travers ses groupes les plus conservateurs ou fondamentalistes qu'il résiste au déclin, il ne sait ou ne veut "vendre" les qualités spécifiques de son originalité. Cette précarité trouve son origine dans les caractéristiques sociologiques du protestantisme qui, par essence sinon par vocation, est travaillé par l'existence de courants contradictoires (comme le libéralisme et le fondamentalisme).
Il en résulte une fragilité sociale perceptible dans l'éclatement institutionnel ou l'ambiguïté cléricale. De manière générale, le protestantisme illustre foncièrement ce fameux paradoxe des conséquences où il s'avère que tel système de croyance peut avoir un effet social parfaitement contraire à ses idéaux. Jusqu'à présent, cependant, le protestantisme a su faire alterner - ou même coexister - déclin et renouveau.
En sera-t-il de même à l'orée du XXIe siècle ?
Cette analyse lucide permet de poser la question dans toute son ampleur.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Sociologie généralités > Ecoles / Courants / Thèmes

  • EAN

    9782830906844

  • Disponibilité

    Disponible

  • Longueur

    22.6 cm

  • Largeur

    14.8 cm

  • Épaisseur

    1.5 cm

  • Poids

    345 g

  • Distributeur

    Hachette

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty