Algérie 1954 ; une chute au ralenti
 / 

Algérie 1954 ; une chute au ralenti

À propos

Le talent de Benjamin Stora nous fait vivre ces dernières cruciales en un récit âcre et mélancolique, mélange d'immaturité et d'inaccompli pour les européens d'Algérie, de rage et d'espoir pour les colonisés. Le maire d'Alger - Jacques Chevallier porté au pouvoir par les partisans de l'Algérie française - finira, dans la guerre, par reconnaître l'existence d'une Algérie algérienne. Le leader Krim Belkacem tient le maquis en Kabylie depuis plusieurs années et ne sait pas encore que la guerre sera si longue et si cruelle. Des Européens d'Oran vivent leurs derniers moments d'insouciance et des paysans algériens, qui semblent oubliés de tous, n'imaginent pas leur rôle si important dans le conflit qui s'ouvre.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Sciences humaines & sociales > Histoire du monde

  • EAN

    9782815902137

  • Disponibilité

    Manque sans date

  • Nombre de pages

    103 Pages

  • Longueur

    17 cm

  • Largeur

    11 cm

Benjamin Stora

Né en Algérie, à Constantine, en 1950, Benjamin STORA est Professeur des Universités. Il enseigne l'histoire du Maghreb et de la colonisation française (Indochine-Afrique), co-dirige l'Institut Maghreb-Europe à Paris VIII-St Denis depuis 1990. ÿTitulaire de plusieurs Doctorats en Histoire et sociologie dont celui en Sciences Sociales du Maghreb et du Moyen-Orient contemporains (Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales- 1978), il a travaillé sous la direction de MM. René REMOND, Philippe VIGIER, Charles-Robert AGERON.ÿIl dirige, depuis 1995, le DEA Maghreb, Sciences sociales à St Denis -Paris VIII.ÿBenjamin STORA a passé l'année 1996 à Hanoi, détaché à l'Ecole Française d'Extrème Orient (EFEO) pour une recherche sur les "Imaginaires de guerre, Algérie-Vietnam"(ed La Découverte 1997). Il a enseigné à l'université de New York (NYU) , en 1998, l'histoire de la colonisation française. Il se trouve en détachement à Rabat à l'ex-IRMC, en 1999, pour une recherche sur les nationalismes marocain et algérien. S'intéressant à la production et diffusions des images pour l'écriture de l'histoire, il a réalisé trois documentaires pour la télévision sur la guerre d'Algérie.

empty