Le pain perdu
 / 

À propos

Après nous avoir fait découvrir l'Algérie de son enfance dans son premier livre, Le pain de mon père, l'auteur nous emmène pour une suite rocambolesque dans sa découverte de la France métropolitaine, le service militaire, les premiers émois et conquêtes amoureuses, puis l'intégration en Vendée où il se fixe. Dans une sorte « d'éducation sentimentale » où le rire est privilégié, on suit sa vie au gré des personnages et des anecdotes sans jamais s'ennuyer, grâce à un langage imagé et des portraits ciselés à l'humour, à la gaîté permanente, à la tendresse ; interminable fresque colorée d'une vie pleine, dense, impatiente, jonchée d'impromptus hilarants. Il capte et il filme au plus près, avec son regard amusé et malicieux, parce que la première leçon du Pain Perdu est avant tout une leçon de vie dans ce qu'elle a de plus précieux : la générosité.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Témoignages

  • EAN

    9782812107993

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Longueur

    20 cm

  • Largeur

    13 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    329 g

  • Lectorat

    Tout public

  • Distributeur

    Edilivre-aparis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Pierre Yborra

  • Naissance : 2-2-1942
  • Age : 78 ans
  • Pays : France
  • Langue : Francais

Né en Algérie, Pierre Yborra est arrivé en France en 1962, au moment de l'indépendance. Le Sable de la jeunesse est le sixième livre que l'auteur publie chez Edilivre. Dans son premier ouvrage, Le Pain de mon Père suivi du Pain Perdu, Pierre Yborra nous fait découvrir l'Algérie de son enfance, puis sa nouvelle vie dans la France des « Trente glorieuses ». Le Banc, son troisième livre, raconte le parcours d'un homme qui l'amène dans un univers mondain et l'entraîne dans sa double vie. Son quatrième opus, Au 4 de la rue rapide est l'histoire d'une rencontre singulière faite à l'âge de 20 ans, embellie par le temps. L'Effraction, son cinquième roman, porte sur l'amitié de deux hommes que tout oppose.

Découvrez un extrait PDF
empty