Dans l'ombre chaude de l'islam
 / 

Dans l'ombre chaude de l'islam

Résumé

En 1904, quelques mois avant sa mort dans une crue de l'oued à Aïn-Sefra, Isabelle Eberhardt, fatiguée par une série d'épreuves, se réfugie dans le havre de paix de la zaouïa de Kenadsa. Dans cette retraite où elle se fait passer pour un jeune étudiant pieux, elle prend le temps de la réflexion et de la méditation. Calme, nostalgie, doute, incertitude l'étreignent tour à tour, au gré de ses conversations quotidiennes avec les habitants des lieux, des événements rythmant la vie de cette microsociété, et des subtiles variations du paysage. Et de l'Islam elle donne une vision paisible, celle du sage méditant sur Dieu dans le désert. Dans l'ombre chaude de l'Islam paraît pour la première fois en 1906, cosigné par Victor Barrucand, directeur du journal L'Akhbar à Alger et ami d'Isabelle. Celui-ci, pour avoir corrigé les textes qui lui avaient été confiés, en avoir récrit certains dans l'esprit qu'il savait être celui de l'auteur, se vit attaqué, taxé de trahison ou de pillage littéraire. Il eut à tout le moins le mérite de permettre la publication de ce récit.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

  • EAN 9782742709038
  • Disponibilité Manque sans date
  • Nombre de pages 192 Pages
  • Longueur 18 cm
  • Largeur 11 cm

Série : Non précisée

Isabelle Eberhardt

Libre, cherchant l'aventure, ennemie de la bonne société coloniale, Isabelle Eberhardt (Genève, 1877-Aïn Sefra, 1904) a rompu toutes ses attaches pour partager, jusqu'au bout, la vie et les croyances des peuples du Sahara. Elle meurt d'ailleurs au milieu d'eux, emportée par la crue de l'oued Sefra à vingt-sept ans. Écrivain de talent, elle est devenue la sainte patronne de tous ceux qui rêvent d'une existence hors des sentiers battus.

empty