À propos

Ni exploratrice ni aventurière, Raymonde Bonnetain fut pourtant la première Française à avoir atteint en 1893 les rives du Niger.
L'épouse du romancier naturaliste Paul Bonnetain accompagne en effet son mari en mission ethnographique au Soudan colonial (Sénégal, Mali, Guinée). Pour cette Parisienne, c'est une expérience marquante : femme, jeune, blanche, elle détonne dans cette région de l'Afrique subsaharienne récemment colonisée.
En rédigeant son journal, elle n'a de cesse d'observer et de décrire le quotidien des populations autochtones mais aussi la pratique coloniale elle-même. Elle perce à jour les alibis du discours officiel, s'interroge sur les incohérences et la viabilité d'un monde naissant dans la violence. De témoin, Raymonde Bonnetain devient actrice de l'entreprise coloniale.
Le récit de cette éprouvante mission en Afrique est davantage qu'une relation de voyage : c'est un instrument de la colonisation.
Son journal se veut la démonstration qu'il y aurait bien des avantages à ce que la colonisation se féminise...



Rayons : Littérature générale > Biographie / Témoignage littéraire > Autobiographie / Mémoires / Journal intime

  • EAN

    9782715253636

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    368 Pages

  • Longueur

    17.8 cm

  • Largeur

    10.8 cm

  • Épaisseur

    1.7 cm

  • Poids

    204 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

empty