L'adieu à la femme rouge
 / 

À propos

Zeit et Zina sont frère et soeur. Ils vivent dans une palmeraie en Afrique subsaharienne. Leur mère a disparu du jour au lendemain : elle a suivi un photographe occidental arrivé là par hasard. Le père et ses deux enfants partent donc à sa recherche : traversant le désert, puis le détroit de Gibraltar, ils arrivent en Andalousie. Là, ils rencontrent d'autres étrangers comme eux, sans papiers, notamment Baobab, un vendeur à la sauvette qui les prend sous son aile. Comme son nom l'indique, Baobab est un géant ! Il ne leur faudra pas longtemps pour retrouver la trace de leur mère : elle est en effet sur tous les murs de la ville, sur des affiches publicitaires géantes et « indécentes ». Mais il y a bien longtemps qu'elle a quitté le photographe. Elle vivrait désormais chez un écrivain... En butte aux autorités locales, à la police et à l'administration, Zeit et Zina se retrouvent livrés à eux-mêmes et finissent par s'échapper. Zeit devient voleur, Zina mendie et dort sur les marches d'une église. Retrouveront-ils leur mère adorée ? Avec son incroyable talent de romancière et son inimitable prose poétique, Vénus Khoury-Ghata nous entraîne avec elle dans les rues de Cordoue, et nous livre un roman poignant et flamboyant sur l'exil, la famille et les migrants.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782715245815

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    180 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    230 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Vénus Khoury-Ghata

Vénus Khoury-Ghata, poétesse, romancière, critique littéraire et traductrice d'origine libanaise, est l'une des plus grandes voix de la littérature francophone contemporaine. Auteure d'une vingtaine de romans et autant de recueils de poésie, elle a bâti au fil des ans une œuvre riche, couronnée de nombreux prix littéraires dont le grand prix de poésie de l'Académie française en 2009 et le prix Goncourt de la poésie en 2011. Elle est membre de dix jurys littéraires dont ceux de l'Académie Mallarmé et des prix France-Québec, Max-Pol Fouchet, Senghor, Yvan-Goll ainsi que du prix des Cinq Continents de la Francophonie. Elle a créé le prix de poésie féminine « Vénus Khoury-Gata » pour honorer les poétesses contemporaines.ÿSept pierres pour la femme adultère a été publié au Mercure de France en 2007.

empty