La femme du chef de train

Traduction JOSETTE CHICHEPORTICHE  - Langue d'origine : ANGLAIS (AUSTRALIE)

À propos

Australie, fin 1948, à Thirroul, une petite ville au bord de la mer. L'héroïne, Ani Lachlan, est heureuse, un bonheur paisible, Mac, un mari très amoureux, une petite fille qui va avoir dix ans, une jolie maison. L'auteur sait admirablement planter son décor, la nature très présente, la mer, les marées, les plages, une atmosphère de paix - mais dont on va vite voir qu'elle est trompeuse. La guerre, même au loin, a laissé des traces. Si Mac est resté là parce que son travail au chemin de fer l'exigeait, d'autres ont dû partir se battre en Europe et ne sont pas rentrés indemnes.
Roy McKinnon, qui avait entamé une belle carrière d'enseignant et de poète, ne se remet pas d'avoir dû tuer. Le jeune docteur Draper, lui, ne peut pas oublier ce qu'il a découvert en libérant les camps de concentration.
Et puis le malheur frappe Ani. Mac meurt dans un accident de train. Ani a trente ans à peine, elle se retrouve seule avec sa petite-fille - en état de sidération. On lui propose un poste de bibliothécaire dans la ville voisine, qu'elle accepte. Et ses « lecteurs » les plus assidus seront bientôt le poète, Roy, et le docteur, Draper .
Un des deux hommes saura-t-il toucher le coeur blessé d'Ani ? Mais, ce qui domine dans ce livre, c'est la nature superbe et indifférente, et la langue aussi, très poétique. Un très beau livre. Et quel film cela ferait ! (Il y a une option cinéma.)



Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles

  • EAN

    9782715245204

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    320 Pages

  • Longueur

    20.5 cm

  • Largeur

    14.2 cm

  • Épaisseur

    2.2 cm

  • Poids

    320 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty