Daimler s'en va Daimler s'en va
Daimler s'en va Daimler s'en va
 / 

À propos

Un détective privé dont les affaires ne marcheraient pas très fort : c'est ainsi que Frédéric Berthet présente le héros de Daimler s'en va. Un héros, ce Raphaël Daimler, dit Raph ? Plu- tôt un anti-héros. Il tombe amoureux, se fait larguer, consulte Uri Geller qui se propose de tordre une fourchette, puis un psy qui lui vole les photos de l'aimée. Perdant pied, Raph s'ima- gine en chien de garde, rêve qu'il est poursuivi par un oeuf au plat géant, se prend pour l'abbé Faria du Comte de Monte- Cristo. Puis Daimler s'en va. Apparaît son ami Bonneval, lec- teur du Chasseur français qui reçoit des nouvelles de Raph : Une longue lettre cocasse et posthume. Daimler s'en est allé pour considérer le monde, notre monde, d'un peu plus haut.

Rayons : Littérature générale > Romans & Nouvelles > Nouvelles

  • EAN

    9782710387886

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    120 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    11 cm

  • Épaisseur

    1 cm

  • Poids

    82 g

  • Distributeur

    Sodis

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

Frédéric Berthet

Né en 1954, Frédéric Berthet est l'auteur de deux recueils de nouvelles, Simple journée d'été (Denoël, 1986) et Felicidad (Gallimard, 1993), d'un roman, Daimler s'en va (1988), d'une chronique, Paris-Berry (Gallimard,1993) et d'un essai, Le Retour de Bouvard et Pécuchet (Le Rocher, 1996). Ses amis le considéraient comme l'un des auteurs les plus doués de sa génération. Disparu en décembre 2003, il a laissé un colossal volume d'écrits divers, d'esquisses et de fragments, véritable creuset de son oeuvre, publié chez Gallimard en 2006 sous le titre Journal de Trêve.

empty