La face cachée du soleil

Traduction BERNARD SIGAUD  - Langue d'origine : ANGLAIS

À propos

« Avec Cocaine Nights (précédemment paru sous le titre La Face cachée du soleil), Ballard s'en prend avec une férocité peu commune à un aspect méconnu de notre civilisation essouflée. Estralla del Mar est une enclace touristique proche de Marbella, une sorte de paradis imaginé par des promoteurs à l'intention de riches retraités. Charles Prentice, le narrateur, grand reporter blasé, vient d'apprendre avec stupeur que son jeune frère est accusé d'avoir incendié la villa d'un richissime producteur de cinéma. Dans les ruines fumantes de la « maison Hollinger » ont en effet été retrouvés les cadavres de cinq personnes, le couple Hollinger, leur secrétaire, une jeune bonne suédoise et leur nièce, Anne, morte une seringue à la main.
Ballard a tôt fait de transformer ce décor en une sorte de Cluedo fantasmatique soumis à une méthode d'investigation radicalement différente de celle d'Agatha Christie. Au travers d'un examen sarcastique de la faune d'Estrella del Mar - psychiatres libidineux, gigolos et maîtres-nageurs écervelés, ménagères cocaïnomanes, etc. - il traque les signes d'une décadence patente. Mais il entraîne aussi son lecteur par les sentiers d'une exploration métaphysique du vice et de ses diverses représentations. A commencer par une cassette vidéo pornographique amateur qui montre les images pathétiques d'un viol. » (François Rivière - Libération)



Rayons : Policier & Thriller > Policier

  • EAN

    9782367190334

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    384 Pages

  • Longueur

    19 cm

  • Largeur

    12.5 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    254 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Poche

Infos supplémentaires : Broché  

J. G. Ballard

Né à Shanghai en 1930 de parents anglais, James Graham Ballard vit une enfance dorée, jusqu'à l'invasion japonaise en 1941, année où il est interné pour trois ans dans un camp de prisonniers japonais. De cette expérience, il tirera en 1984 un extraordinaire roman, Empire du Soleil adapté au cinéma par Spielberg quelques années plus tard. De retour en Grande-Bretagne en 1946, il entame des études de médecine qu'il abandonne. Suivent quelques petits boulots, puis, sur un coup de tête, il s'engage dans la Royal Air Force. Il fait ses classes au Canada, où il commence à écrire. Il publie son premier roman, Le vent de nulle part, en 1962. Depuis, il a publié une vingtaine de romans, notamment, en 1973, Crash ; qui fut adapté au cinéma par David Cronenberg, La foire aux atrocités, La bonté des femmes, Super-Cannes, Millenium People... Son ?uvre est traduite dans le monde entier et saluée par les plus grands écrivains contemporains. De la science-fiction à l'écriture expérimentale en passant par le roman traditionnel, James Graham Ballard n'a cessé de construire cette ?uvre qui examine au microscope les convulsions de notre modernité.

empty