Le quai de Ouistreham
Le quai de Ouistreham
 / 

À propos

La crise. On ne parlait que de ça, mais sans savoir réellement qu'en dire, ni comment en prendre la mesure. Tout donnait l'impression d'un monde en train de s'écrouler. Et pourtant, autour de nous les choses semblaient toujours à leur place.

J'ai décidé de partir dans une ville française, où je n'ai aucune attache, pour chercher anonymement du travail. J'ai loué une chambre meublée.
Je ne suis revenue chez moi que deux fois en coup de vent : j'avais trop à faire là-bas. J'ai conservé mon identité, mon nom, mes papiers et je me suis inscrite au chômage avec un baccalauréat pour seul bagage. Je suis devenue blonde. Je n'ai plus quitté mes lunettes. Je n'ai touché aucune allocation. Il était convenu que je m'arrêterais le jour où ma recherche aboutirait, c'est-à-dire celui om je décrocherai un CDI.

Ce livre raconte ma quête qui a duré presque 6 mois.

Rayons : Sciences humaines & sociales > Sciences sociales / Société > Thèmes et questions de société

  • EAN

    9782365591546

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    265 Pages

  • Longueur

    21 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2.5 cm

  • Poids

    342 g

  • Distributeur

    Interforum

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

Florence Aubenas

Née en 1961, Florence Aubenas est journaliste. Elle a fait la plus grande partie de sa carrière à Libération, qu'elle a quitté lors du départ de Serge July. Après son retour de captivité en Irak, elle a publié La Méprise ? L'affaire d'Outreau (Seuil, 2005). Elle a été nommée présidente de l'Observatoire international des prisons en juillet 2009. Son dernier livre, Le quai de Ouistreham (L'Olivier, 2010) a connu un succès international.

empty