Le parfum du jour est fraise
 / 

Le parfum du jour est fraise

À propos

Cela commence ainsi : « Vous allez avoir à construire un village. Pour construire le village, vous allez avoir un certain nombre de choses à respecter et de consignes à suivre. La moitié droite est la moitié droite du village. La moitié gauche est la moitié gauche du village. L'entrée est face à vous, la sortie est à l'opposé. » Puis, sont empruntées au fur et à mesure toutes les possibilités du langage pour manipuler son « auditoire » : l'affirmation, la démonstration, l'insinuation, la menace, la prédiction, la litanie, la répétition, la contradiction masquée, le non-sens. L'exagération, l'exacerbation, l'emballement de tous ces moyens constituent une façon d'augmenter la pression, de poser aussi la question du langage et de retourner tous ces discours contre eux-mêmes ou contre ceux qui les emploient - jusqu'à une sorte de final qu'on voudrait paradoxalement libérateur. On reconnaît ainsi tout au long du texte les formes de discours du côté où la parole est pervertie - discours politiques, discours des sectes, slogans publicitaires, jargons divers, paroles spirituelles ou paroles de coach - où la réalité est prise chaque fois sous le prisme grâce auquel on entend la déformer selon les objectifs voulus - sciemment ou non. Pour notre plus grand bonheur possible dans le meilleur des mondes possibles.

Avis des internautes

Avis général

(Cet ouvrage n'a pas encore d'avis)

Donnez votre avis

(De "Peu d'intérêt" à "Excellent")

Rayons : Littérature générale > Poésie > Contemporaine

  • EAN

    9782362420528

  • Disponibilité

    Disponible

  • Nombre de pages

    148 Pages

  • Longueur

    18 cm

  • Largeur

    14 cm

  • Épaisseur

    2 cm

  • Poids

    185 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

Infos supplémentaires : Broché  

empty