Crever le plafond
Crever le plafond
 / 

À propos

Plat. Déterminer qui sera l'homme le plus rapide du monde. Plus vite, plus haut, plus fort! C'est la devise de l'olympisme qui n'a pas toujours consisté à battre des records. Car dans la Grèce Antique, les Jeux Olympiques étaient consacrés à Zeus, le dieu des dieux et non à des multinationales.
Réaliser des exploits était d'abord une manière de se rapprocher des divinités. Pour le spécialiste de la Grèce Antique, Jean-Pierre Vernant : "Le vainqueur n'est pas vu comme celui qui établirait un nouveau record, mais comme celui auquel les dieux ont accordé la grâce de l'emporter". Mais depuis les J.O. modernes du baron Pierre de Coubertin, les dieux des stades que sont devenus les champions ne songent qu'à battre record sur record.
Avec comme revers de la médaille: le dopage, l'argent comme aiguillon néfaste car trop souvent il dénature l'idéal sportif, la course effrénée à la technologie ensuite qui fausse parfois les résultats. Pire, de nombreux champions sont morts prématurément, ce qui a attisé une suspicion légitime. D'autres souffrent de cancers ou diverses maladies incurables. Usés par les produits illicites, devenus le moteur de la course aux records, comme ce fut le cas pour les athlètes de l'ex- Allemagne de l'Est? Aujourd'hui, des études scientifiques tendent à prouver que l'homme a presque atteint ses limites physiques.
Assistera-t-on alors à la fin du sport moderne? Et si les sportifs n'étaient que les dépositaires voire les victimes de cette course à la performance qui gangrène l'ensemble de la société?

Rayons : Vie pratique & Loisirs > Sports > Sports généralités > Dictionnaires / Encyclopédies

  • EAN

    9782355932205

  • Disponibilité

    Épuisé

  • Nombre de pages

    208 Pages

  • Longueur

    21.4 cm

  • Largeur

    15.1 cm

  • Épaisseur

    1.8 cm

  • Poids

    287 g

  • Distributeur

    Dod & Cie

  • Support principal

    Grand format

Infos supplémentaires : Broché  

empty